Taxis-VTC : une mission de concertation créée

  • A
  • A
Taxis-VTC : une mission de concertation créée
Partagez sur :

APAISEMENT - Le gouvernement espère rétablir le dialogue entre chauffeurs de taxi et ceux de VTC, à la veille d'une journée de blocage.

L'info. Le gouvernement a décidé de prendre le devants alors que les chauffeurs de taxi ont prévu de manifester lundi pour protester contre la concurrence des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), qu'ils jugent déloyale. D'autant que le Conseil d'Etat a suspendu vendredi la règle décrétée par le gouvernement et instaurant un délai de 15 minutes pour les VTC entre la réservation et la prise en charge du client.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls et la ministre de l'Artisanat et du Tourisme Sylvia Pinel ont donc annoncé samedi la mise en place "dans les prochains jours" d'une "mission de concertation". Ainsi qu'un renforcement des contrôles pour montrer son impartialité.

Trouver les moyens d'une coexistence. Cette mission aura pour objectif de "définir les conditions durables d'une concurrence équilibrée entre les taxis et les VTC", indiquent les deux ministères dans un communiqué commun. Elle devra faire des propositions sous deux mois pour "instaurer un dispositif équilibré et durable, au bénéfice de chacun (des) acteurs, en prenant en compte la satisfaction des différents besoins de transports individuels".

Présidée par "une personnalité reconnue", cette mission associera "l'ensemble des acteurs", notamment les organisations professionnelles, les collectivités locales et les représentants des usagers. Elle devra prendre en compte "l'ensemble des modes de transport particuliers de personnes", ajoute le communiqué, qui cite les taxis, les voitures de tourisme avec chauffeur et le transport de personnes à moto. La mission devra examiner les besoins de transports de moins de 10 personnes, les contraintes techniques, réglementaires et concurrentielles, et la situation particulière de l'Ile-de-France.

09.02.Bandeau.taxi.greve.Reuters.460.120

© REUTERS

Des contrôles accrus pour apaiser les esprits. Outre la création de cette mission, le gouvernement annonce "des contrôles renforcés" dans les prochains jours sur le respect de la réglementation par les différents acteurs. S'agissant des voitures de tourisme avec chauffeur, "il sera notamment vérifié le respect de la réservation préalable, de la facturation forfaitaire ou le non-stationnement aux abords des gares ou des aéroports", selon le communiqué.

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Le Conseil d'Etat suspend les délais imposés aux VTC

INSOLITE - Et si vous faisiez le taxi pour quelques heures ?

DERAPAGES - Les VTC pris pour cible par les taxis en grève