Taxis : Gattaz "n’accepte pas le blocage de Paris"

  • A
  • A
Taxis : Gattaz "n’accepte pas le blocage de Paris"
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Pour le patron du Medef, "il faut se mettre autour du table et regarder comment on peut intégrer la concurrence".

INTERVIEW E1 - Plusieurs centaines de taxis étaient rassemblés lundi matin aux aéroports de Roissy et d'Orly à l'occasion d'une manifestation nationale contre la "concurrence déloyale" des voitures avec chauffeur. "Ce type de mouvement est très ennuyeux, je n’accepte pas le blocage de Paris, je n’accepte pas les manifestations, je pense qu’il faut se mettre autour du table et regarder comment on peut intégrer la concurrence dans tous les secteurs. Mais le faire de façon intelligente et organisée", a réagi Pierre Gattaz, président du Medef, lundi matin sur Europe 1.

"Il ne faut pas accepter le lobby des taxis, il faut les écouter, regarder comment on peut ouvrir (à la concurrence), comment font les autres pays européens", a-t-il ajouté.



Taxis : Gataz "n’accepte pas le blocage de Paris"par Europe1fr