Tarifs électricité : la CRE approuve à moitié

  • A
  • A
Partagez sur :

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a annoncé mercredi qu'elle approuvait partiellement les tarifs arrêtés par le gouvernement pour la vente de l'électricité nucléaire d'EDF à ses concurrents. La CRE a approuvé la proposition de 40 euros/MWh pour le prix de l'accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh, le nom technique de cette énergie de gros) à partir du 1er juillet, indique le communiqué.

En revanche, pour le tarif au 1er janvier 2012, le calcul de la CRE "conduit à un prix de l’Arenh compris dans une fourchette allant de 36 euros/MWh à 39 euros/Mwh". Or, le gouvernement avait fixé celui-ci, le 19 avril, à 42 euros le mégawattheure (MWh), s'alignant ainsi sur les demandes d'EDF, alors que ses concurrents réclamaient un prix de 35 euros/MWh dans le cadre de la loi sur la Nouvelle organisation du marché de l'électricité (dite loi Nome).

La CRE a pris cette décision car elle estime ne pas disposer de tous les éléments pour approuver un tarif de 42 euros.