Suppressions d'emplois : le gouvernement "comptable" des engagements de General Electric

  • A
  • A
Suppressions d'emplois : le gouvernement "comptable" des engagements de General Electric
Stéphane Le Foll dans la cours de l'Elysée.@ AFP
Partagez sur :

ON VOUS A L’ŒIL - Le gouvernement "sera comptable" des engagements pris par General Electric sur les suppressions de postes, a annoncé Stéphane Le Foll mercredi.

Le gouvernement "est comptable et sera comptable" des engagements pris en matière d'emploi par le groupe General Electric, qui a annoncé la suppression de 6.500 emplois en Europe, dont 765 en France, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll à l'issue du Conseil des ministres.

"L'engagement" de General Electric. "Le gouvernement français est comptable et sera comptable (...) de l'engagement qui a été pris par General Electric", a souligné Stéphane Le Foll, précisant qu'il s'en était entretenu avec le ministre de l'Economie Emmanuel Macron dans la matinée.

Le siège de Levallois particulièrement touché. Le groupe a annoncé mercredi matin un plan de restructuration qui "va toucher plusieurs pays européens et impacter potentiellement 6.500 emplois sur 35.000". "En France, 765 personnes seront impactées, sur un peu moins de 9.000, essentiellement au siège de Levallois et dans les activités grid (réseaux électriques, ndlr)", a déclaré un porte-parole de GE.