Smic : le gouvernement se contente du minimum

  • A
  • A
Smic : le gouvernement se contente du minimum
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les trois millions de personnes qui touchent le salaire minimum vont voir leur revenu augmenter mécaniquement de 1,1% au 1er janvier.

Triste Noël pour les Smicards. Le gouvernement ne va en effet pas donner de coup de pouce à leur rémunération. Ils devront se contenter de la hausse minimum légale de 1,1%, a annoncé lundi le ministre du Travail Michel Sapin. Le smic passera ainsi de 9,43 à 9,53 euros bruts de l'heure au 1er janvier 2014.

Une hausse légale. Tous les ans, le salaire minimum légal est revalorisé. Depuis février 2013, un nouveau mode de calcul a été mis en place : il tient compte de "l'inflation mesurée pour les ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie" (soit les 20% des ménages les moins aisés) et de "la base de la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés, et non plus des seuls ouvriers". Autrement dit, il n’est plus corrélé à la croissance mais à l'inflation telle qu'elle est réellement perçue par les 10% des ménages les plus modestes., sauf si celle-ci est supérieure à 2% par an sur l'ensemble des produits.

Le coup de pouce. Les syndicats espéraient un coup de pouce. C'est-à-dire, une augmentation supérieure au minimum légal que peut décider le gouvernement. Pour la CGT, le salaire minimum devrait aller "dans un terme rapide à 1.700 euros bruts par mois". La CFTC réclamait elle que le gouvernement aille "au-delà de ce que prévoit la loi, contrairement aux recommandations des experts qui ne prennent pas en compte les augmentations de prix à venir, notamment de l'électricité et des conséquences de la hausse de la TVA".

Le coût du travail et le chômage. Le choix du gouvernement de limiter la hausse a été faite pour éviter que la hausse du coût du travail ne vienne bloquer l’inversion de la courbe du chômage. En effet, lorsque les salaires augmentent alors que l’activité peine à repartir, les entreprises hésitent à embaucher. Toutefois, d’un point de vue keynésien, la hausse du salaire pourrait favoriser la hausse du pouvoir d’achat et relancer la consommation, donc l’activité des entreprises.

Combien va gagner un smicard ? Les salariés qui travaillent 35 heures hebdomadaires vont gagner 1.445,38 euros brut par mois. Soit une hausse de 12 euros net par mois, avec un salaire mensuel de 1.113 euros en moyenne. Pas de quoi mettre de nombreux cadeaux au pied du sapin. 

sur le même sujet

INFO - Smic : vers une hausse légale, sans coup de pouce

ZOOM - Un léger toilettage du calcul du Smic

ZOOM - alaire minimum : la gauche arrache un "oui" à Merkel

Pourquoi les Allemands avaient supprimé le SMIC