Ski : les professionnels de la montagne optimistes

  • A
  • A
Ski : les professionnels de la montagne optimistes
@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Les réservations en baisse par rapport à 2014 s'expliqueraient pas les températures automnales particulièrement douces. 

Malgré les attentats du 13 novembre dernier, les professionnels de la montagne se veulent optimistes pour les vacances d'hiver avec l'arrivée de la neige, en dépit d'un recul de 14% des réservations, selon une enquête publiée jeudi par l'Observatoire national des stations de montagne et l'Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM).

Moins de réservations ... Pour les vacances de fin d'année, une majorité de stations affichait, début novembre, des taux de réservations compris entre 57% et 69% (contre 68% à 83% fin novembre 2014) pour les hôtels et les appartements de vacances. Seul "un quart des stations annonce des taux d'occupation supérieurs à 70%", note le communiqué des deux organismes.

... mais le froid va "dynamiser" les réservations. Cette tendance est toutefois "à relativiser", soulignent-ils, cette première enquête ayant été menée début novembre, "plus tôt" que l'an passé, et par des températures automnales "très douces sur l'ensemble de la France". Ce à quoi s'ajoute la tendance des vacanciers à finaliser "de plus en plus à la dernière minute leur réservation". "L'arrivée de la neige et du froid devrait dynamiser les réservations", souligne-t-on. Comme à l'accoutumée, la semaine du Nouvel An fait mieux que celle de Noël et enregistre des taux prévisionnels de réservation supérieurs à 70% pour la majorité des stations.

Pas d'effet attentat. "Nous n'observons pas de désaffection pour la montagne suite aux tragiques événements perpétrés en région parisienne", se félicite le député Charles Ange Ginésy, président de l'ANMSM, pour qui la montagne permet de "se ressourcer loin des tensions du quotidien et d'un climat pesant".