INFO E1 - Le stationnement à Paris bientôt beaucoup plus cher ?

  • A
  • A
INFO E1 - Le stationnement à Paris bientôt beaucoup plus cher ?
@ MaxPPP
Partagez sur :

La ville de Paris est en train de finaliser sa réforme du stationnement, qui risque de se traduire par une facture bien plus lourde.

La ville de Paris planche actuellement sur une réforme des règles de stationnement automobile et les pistes qu’elle privilégie s’annoncent explosives. Le projet de délibération (l’équivalent d’un projet de loi) qu'a pu consulter Europe 1, propose en effet de rendre le stationnement beaucoup plus cher. Au menu : un stationnement payant jusqu’à 20 heures, la fin de la gratuité au mois d’août et une réforme du régime de "résidents" et de "visiteurs".

Il ne s’agit encore que d’un projet de délibération, mais les socialistes et ses alliés disposant de la majorité, cette réforme a de bonnes chances d’être adoptée. Et la philosophie de cette réforme est claire : "la politique du stationnement à Paris s’inscrit dans le cadre plus large de la politique de mobilité, de partage de l’espace public entre les différents usagers et de la maîtrise de la circulation automobile à Paris". Europe 1 vous en présente les grandes lignes en exclusivité.

Un stationnement payant jusqu'à 20 heures. Actuellement, les places de stationnement publiques sont payantes jusqu'à 19 heures. Mais elles pourraient bien le devenir jusqu'à 20 heures, comme le précise le document :

25.11.Extrait.Pprojet.Paris.stationnement1.DR.1280.150

© EUROPE1

25.11.Voiture.automobile.Paris.Reuters.1280.640

© REUTERS

Le samedi gratuit, bientôt fini ? Dans la même veine, le projet de délibération propose de rendre payant le stationnement le samedi dans toute la capitale. Aujourd’hui, seules les places dites "rotatives", c'est-à-dire situées sur des voies très commerçantes, sont payantes le samedi. Les autres places, dites "mixtes" et plutôt situées en zones résidentielles, sont aujourd’hui gratuites le samedi. Mais cela pourrait bien changer : "la nécessaire régulation du stationnement implique une généralisation du paiement de la taxe de stationnement au samedi sur l’ensemble des voies parisiennes", précise le projet de délibération.

La fin de la gratuité au mois d'août. Se garer au mois d'août pourrait aussi devenir payant. "Le maintien de la gratuité partielle au mois d’août du stationnement de surface ne se justifie plus", indique le document :

25.11.Extrait.Projet.Paris.stationnement2.DR.1280.150

© EUROPE 1

pièces billet euros 630x420

Une hausse des tarifs "visiteurs". Les automobilistes qui ne disposent pas d'une carte de résident sont assujettis aux tarifs "visiteurs". Or, ces derniers pourraient bien changer. Il existe aujourd'hui trois zones avec à chaque fois un tarif spécifique. La majorité au conseil de Paris propose de simplifier ce zonage pour ne conserver que deux zones : une première zone où la pression au stationnement est la plus forte, c'est-à-dire le centre (1er au 11e arrondissement), et une seconde zone plus périphérique (du 12e au 20e arrondissement).

Une simplification qui s'accompagnerait d'une hausse non négligeable des tarifs : "La tarification du stationnement rotatif de la zone centrale sera portée à 4 €/heure au lieu des 3,60 €/heure, celle des arrondissements périphériques sera de 2,40 €/heure au lieu de 1,20 €/heure ou 2,40 €/heure dans l’ancienne zone 2, ceci afin de réduire l’écart avec les tarifs des parcs souterrains", précise le document.

Une réforme applicable dès le 1er janvier 2015. Cette réforme du stationnement pourrait entrer en vigueur très vite puisque le document de la maire de Paris précise que "les premières évolutions prendront effet au 1er janvier 2015".

Ce sera ensuite au tour des usagers professionnels. Si ce projet de délibération ne se penche que sur le cas des particuliers, la mairie de Paris planche aussi sur une réforme pour les professionnels. "Des dispositions spécifiques à destination des usagers professionnels, visant également une simplification et une modernisation du système, sont en cours de concertation avec les chambres consulaires concernées et feront l’objet d’une présentation à une prochaine séance de notre assemblée début 2015", précise le texte.

25.11.Parking.stationnement.amende.PV.Reuters.1280.640

© REUTERS

Ne pas payer une amende ne sera bientôt plus rentable. Aujourd'hui, le montant des amendes pour non-paiement du stationnement est à un tel niveau qu'il est souvent plus rentable de prendre le risque d'écoper d'une amende. Beaucoup d'automobilistes pourraient donc penser que les réformes énumérées ci-dessus ne les concernent pas vraiment. Sauf qu'à partir de 2016 les municipalités pourront fixer librement le montant de ces amendes et donc les augmenter sensiblement. Selon L'Express, Paris compte expérimenter cette réforme en 2016 pour la généraliser en 2017, avec une amende qui passerait de 17 euros à 40 euros. Prendre le risque d'une amende sera alors beaucoup moins rentable.

>> LIRE AUSSI - Le prix des amendes et du stationnement pourrait doubler à Paris