Sarkozy ne maintiendra pas le prélèvement à la source une fois élu

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien président a rappelé, lundi sur Europe 1, que le prélèvement à la source ne supprimerait pas la déclaration de revenu.

INTERVIEW

Lui président, maintiendra-t-il la réforme sur le prélèvement à la source que le gouvernement socialiste est en train de mettre en place, et qui doit entrer en vigueur en 2018 ? "Non", a répondu Nicolas Sarkozy sur Europe 1 lors du premier Lundi de la primaire. Selon l'ancien chef de l'Etat, cette mesure complique les tâches administratives des employeurs, qui seront de fait responsables d'intégrer le taux de prélèvement personnalisé de chaque employé sur les fiches de paie.


Pas de simplification. Surtout, l'ancien président et candidat à la primaire de la droite a tenu à rappeler que "quand on explique qu'avec le prélèvement à la source il n'y aura pas de déclaration par le contribuable, on ment. Car le prélèvement à la source est l'application, par votre employeur, d'un taux forfaitaire d'imposition. Mais vous devrez avoir une déclaration rédigée par vous-mêmes en fin d'année pour régulariser tout ça". Nicolas Sarkozy estime donc qu'il ne s'agit absolument pas d'une simplification pour les contribuables.