Ryanair réinvestit Marseille

  • A
  • A
Ryanair réinvestit Marseille
Les avions desservant Marseille ne seront pas basés en France.@ MAX PPP
Partagez sur :

La compagnie, qui a fermé sa base de Marignane, va rouvrir 6 lignes en contournant la législation.

Le départ de Ryanair de Marseille avait fait grand bruit au début de l’année, mais la compagnie low cost a finalement décidé de rouvrir six lignes qui avaient été supprimées. A partir de la fin octobre, elles relieront Marseille à Nantes, Brest, Lille, Eindhoven, Marrakech et Rome. Ryanair a également annoncé l’ouverture d’une nouvelle ligne Marseille-Milan, ainsi que la fermeture des lignes desservant Valence et Düsseldorf.

La nouvelle, annoncée mardi, intervient quelques jours après l’offensive d’Air France sur le low cost. La compagnie a en effet annoncé le 11 juillet l’ouverture de 13 nouvelles liaisons à partir de Marseille, à partir de 50 euros TTC.

Air France raillée

Mais pour Michael O’Leary, patron de Ryanair, sa décision de rouvrir six lignes à Marseille n’a strictement rien à voir avec cette annonce. "On ne s’occupe pas de ce que fait Air France : leurs tarifs ne seront jamais en concurrence avec les nôtres, ils seront simplement trois fois plus élevés au lieu de cinq fois plus", a raillé le responsable de la société irlandaise. Avant d’ajouter que le prix moyen d’un billet Ryanair s’élevait à "39 euros, à comparer à 254 euros chez Air France".

Un "stupide décret"

Ryanair avait fermé sa base à Marseille le 11 janvier dernier après la parution d’un décret français sur l’emploi des personnels navigants, imposant le paiement des impôts et des cotisations sociales en France. Mais le trublion du transport aérien s’est entre temps débrouillé pour passer outre cette règle, en basant ses avions à Rome, Dublin et Londres.

"Nous continuerons à contourner le décret en ayant des avions basés ici pour moins de la moitié de l’année", a-t-il prévenu, tout en regrettant d’avoir dû fermer la base à cause de "ce stupide décret". Ainsi de mi-avril à début septembre, Ryanair a déjà rouvert la majorité des lignes qui venaient d'être supprimées en affectant deux avions de manière temporaire à Marseille dans le cadre d'une opération estivale.

La compagnie espère transporter un millions de passagers en 2011 à Marseille, sur un total de 7 millions dans l’ensemble de la France.