Risques de pénurie d'électricité : 5 bons gestes pour économiser de l'énergie

  • A
  • A
Risques de pénurie d'électricité : 5 bons gestes pour économiser de l'énergie
Les ampoules traditionnelles consomment bien plus d'électricité que les ampoules basses consommation@ SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :

Alors que RTE annonce de potentielles coupures de courant pour éviter pénurie d'électricité, Europe 1 vous rappelle cinq gestes du quotidien pour réduire sa consommation.

Après la baisse des températures qui dure depuis plusieurs jours, RTE, le gestionnaire du réseau électrique, a prévenu qu'il pourrait être amené à prendre des mesures "exceptionnelles" allant jusqu'à des coupures programmées cet hiver pour assurer l'alimentation en électricité des foyers français.

En cause, la maintenance de plusieurs centrales nucléaires et donc la réduction ou l'arrêt de leur production, mais aussi le faible niveau des réserves d'eau dans les barrages. Alors pour que ces coupures ne surviennent pas, les Français peuvent adopter des gestes simples qu'Europe 1 vous rappelle.

1 - Éteindre la lumière en quittant une pièce

Ce geste a beau être élémentaire, il n'est pas toujours acquis. Il permet pourtant de faire des économies d'énergie substantielles. L'utilisation d'ampoules basse consommation est également recommandée, tout comme le dépoussiérage régulier des ampoules. Celles-ci produiront ainsi plus de lumière que si elles sont obscurcies par un léger voile de poussière. Dans un guide pratique, l'Ademe (l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) conseille également de profiter au maximum de la lumière naturelle ou à défaut de privilégier l'éclairage direct (spot, lampe de bureau, de chevet).

2 - Baisser la température des radiateurs

En France, un tiers des ménages est équipé de chauffage électrique, ce qui correspond à 40% de la consommation électrique des foyers notamment pendant les vagues de froid. Alors pour consommer moins d'énergie, mieux vaut éviter de surchauffer les pièces.

La température idéale, conseillée par le site d'information du médiateur national de l'énergie Energie-Info, est de 19°C dans la salle principale et de 16°C dans les chambres (ce qui n'empêche pas de réhausser un peu le thermostat au moment du coucher). Le chauffage peut aussi être baissé dans les pièces inoccupées.

Et lorsque l'on est absent, il est conseillé de laisser les volets et rideaux fermés pour conserver la chaleur à l'intérieur du logement. Info-Energie rappelle que "baisser la température d'un degré, c'est 7% de consommation en moins".

3 - Débrancher les appareils électriques qui se mettent en veille

Les intérieurs d'aujourd'hui regorgent d'appareils électriques : cafetière, chargeurs de smartphone, télévision, consoles de jeux, box Internet… Mais même en veille, ces machines consomment de l'énergie. Avec 15 à 50 équipements par foyer, la consommation peut vite atteindre les 80 euros par an, selon l'Ademe. Sur une année, les téléviseurs peuvent même consommer davantage en mode veille (20 heures par jour) que pendant leur temps de fonctionnement réel (quatre heures par jour), selon Eco-citoyens.

Quant aux box Internet, souvent allumées 24 heures sur 24, elles peuvent dépasser les 200 kWh/an. En revanche, les ordinateurs portables sont bien moins gourmands en électricité (30 à 100 kWh/an) que les postes fixes (120 à 250 kWh/an). L'appareil le plus économe étant la tablette tactile qui ne consomme que cinq à 15 kilowatts par heure. L'Agence recommande également d'avoir recours à des multiprises équipées d'interrupteur.  

4 - Laver son linge à basse température

Même si l'on ne possède pas de machine à laver peu énergivores (classée au moins A sur les étiquettes d'énergie), la consommation de tout type d'appareil peut être réduite. On dépense trois fois moins d'énergie en faisant une lessive à 30°C qu'à 90°C et un lavage à froid consomme deux fois moins qu'une lessive à 40°C. Par ailleurs, le programme "éco", présent sur de nombreuses machines, est à privilégier.

Pour faire le moins de lessives possible, il est recommandé de remplir le tambour et de bien faire essorer ses vêtements avant de lancer un programme de séchage, très énergivore. Et pour faire des économies sur sa facture d'électricité, rien de tel que de faire tourner sa machine à laver pendant les "heures creuses" d'EDF en fonction des abonnements.

5 - Adapter les modes de cuisson

Pour éviter les déperditions de chaleur, on peut adapter la taille de la casserole/poêle à celle de la plaque de cuisson. De même, l'eau bout quatre fois plus rapidement si la casserole utilisée est couverte. Autre méthode : la bouilloire. Celle-ci, toujours remplie d'eau froide, permet d'avoir de l'eau chaude plus rapidement et d'utiliser moins d'énergie.

Pour réchauffer un plat, mieux vaut avoir recours au micro-ondes, moins gourmand, qu'au four traditionnel qui consomme cinq fois plus d'énergie. Dernier conseil, laisser les aliments décongeler à l'air libre plutôt que d'utiliser la touche "décongélation" du micro-ondes. Il suffit de les sortir du congélateur pour les placer dans le réfrigérateur quelques heures avant de les consommer.