Retraités, ils veulent savoir pourquoi leur pension a diminué

  • A
  • A
Retraités, ils veulent savoir pourquoi leur pension a diminué
@ EUROPE 1
Partagez sur :

INFO E1 - - 20% : la MSA a reconnu une erreur de calcul et s'engage à recevoir la trentaine d'agriculteurs concernés.

Les retraités sont habitués à avoir une pension régulière, versée chaque mois, fruit du labeur de toute une vie. Mais en Ardèche et dans la Drôme, une trentaine de personnes ont eu la mauvaise surprise de voir leur retraite amputée de quelques centaines d’euros, sans explication de la part de la Mutuelle sociale agricole (MSA). Fureur des familles qui bataillent depuis des mois pour obtenir plus de précisions. Europe 1 a mené l’enquête.

Un revenu qui diminue de plus de 20%. Augusta, 98 ans, a eu la mauvaise surprise de voir sa pension de retraite passer de 1.130 euros à 880 euros au mois de juillet, sans explication. Depuis, sa fille se bat pour comprendre, au moment où sa mère rentre en maison de retraite et où cet argent serait fort utile. "J’ai appelé, j’ai écrit, je suis allée sur place, on m’a dit que ça touchait les centenaires et presque centenaires...", témoigne Claire, au micro d’Europe 1.

Pas de courrier explicatif, juste une fiche de pension. Parce que sa fille a bataillé pour obtenir des explications, la retraitée a finalement reçu de la MSA une feuille, avec de nombreux chiffres, pour justifier ce changement de pension. "J’ai l’impression que ma mère est un simple numéro de Sécu", confie Claire, furieuse.

> Pas de rubrique "plus" ou "moins" sur ce document, et au final une mention "Nous vous payons en euros... " qui ponctue une addition qui n'a aucun sens :

facture

La MSA promet d'étudier les dossiers au cas par cas. La MSA reconnaît une erreur de calcul… sur la période 1995 à 2006. Dominique Gential, directrice de la MSA en Drôme et Ardèche, explique à Europe 1 que chaque année, 10% des dossiers sont revus afin de vérifier s’il n’y a pas une erreur de calcul. Et c'est dans le cadre de ces vérifications que la MSA a détectée qu'elle avait donné des pensions trop importantes à certains adhérents. "Nous avons découvert que nous n’avions pas réglé la bonne pension au moment où nous l’avions calculée", se justifie Dominique Gential. La MSA a donc "redressé les dossiers" pour une trentaine de personnes, d'un point de vue purement comptable. Mais aujourd'hui la mutuelle dit regretter son manque d'explications dans cette affaire. Son engagement : recevoir les personnes concernées dans les jours viennent pour tenter d'étudier au cas par cas les situations.

sur le même sujet, sujet,

RETRAITE - Le gouvernement au chevet des personnes âgées

ZOOM - Dépendance : réforme "prête" avant 2014

INFO - Delaunay : Il y’aura "un effort de solidarité" sur la dépendance

ZOOM - "Les aidants prennent cinq heures de leur temps par jour"