Quand les transports publics poussent à la marche à pied

  • A
  • A
Quand les transports publics poussent à la marche à pied
Un peu moins de monde sur le quai, et plus en train de marcher, c'est peut être l'avenir de nos transports en communs.@ MaxPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Le groupe Keolis va lancer une application pour pousser les citadins à marcher de temps en temps.

L’INFO.  Une entreprise de transports publics qui pousse à la marche à pied, voilà une drôle d'idée. C’est pourtant l’un des objectifs du groupe Keolis. “30 minutes de marche à pied par jour”, c’est le nouveau slogan du spécialiste des bus et des tramways. L’entreprise veut pousser les usagers à préférer la marche à pied à quelques minutes de plus dans le métro.

Une nouvelle signalétique. Pour mettre en place son projet, le groupe français pense notamment à mettre en place des panneaux qui indiqueraient la prochaine station, mais aussi le temps qu’il faut pour la rejoindre à pied. Il commence également à discuter avec les agglomérations pour qu’elles créent des trottoirs plus larges, et installent des bancs et de nouveaux éclairages.

Une application dédiée. L’autre innovation proposée par le groupe se trouvera dans les smartphones. Keolis devrait sortir une application pour ses usagers. “Dès qu’on pense iPhone, on pense géolocalisation. Donc, on indique une destination et l’application pourrait proposer deux itinéraires piétons. Le premier, plus rapide, s'il pleut ou si vous êtes fatigué. S'il fait beau et que vous êtes en forme, ça vaut peut le coup de marcher un petit peu plus”, détaille Jean-Pierre Farandou, le président de Keolis, au micro d’Europe 1.

Désenclaver des populations. Si le groupe propose que l’on se passe de ses services, c’est aussi pour permettre une meilleure circulation des personnes. Elle pense que la “marche urbaine” permettrait de désenclaver certaines régions mal desservies. Elle rappelle qu’en Île-de-France par exemple, la moitié des déplacements font moins d’un kilomètre et qu’ils pourraient être faits à pied.

Pour pousser les urbains à se mettre à la marche, Keolis a pris de l’avance : il prévoit d'offrir des sacs à dos designés à tous ses abonnés. S'ils ne sont toujours pas convaincus, les plus paresseux ne seront pas oubliés. Le groupe planche déjà sur un nouveau moyen de déplacement : la location de trottinettes.