Pôle emploi cherche la bonne recette

  • A
  • A
Pôle emploi cherche la bonne recette
@ MAXPPP
Partagez sur :

RÉORGANISATION - La formule deux en un, indemnisation et accompagnement, ne marche pas. L’organisme envisage de les séparer à nouveau.

La création de Pôle emploi, né de la fusion entre l’ANPE et les Assedic en 2008, a eu un mérite : les chômeurs n’ont désormais qu’un seul interlocuteur. Sauf que cette organisation n’est pas la plus efficace, si bien que Pôle emploi réfléchirait, selon Le Figaro, à restaurer un système en deux parties : d’un côté un rendez-vous pour connaitre ses droits au chômage et son indemnisation, de l’autre un rendez-vous entièrement consacré à a recherche d’un emploi.

>> LIRE AUSSI - Le chômage ne devrait pas baisser en France avant 2016

Pôle emploi 640x640

© Reuters

Pourquoi Pôle emploi envisage de changer. Aujourd’hui, Pôle emploi assure deux missions : le calcul de l’indemnisation des chômeurs mais aussi leur accompagnement dans la recherche d’un travail. Sauf que, dans les faits, Pôle emploi a constaté que ses employés sont plus efficaces s’ils se consacrent à une seule de ces tâches. Résultat, dans certaines agences, les conseillers recommencent de facto à se spécialiser.

Du côté des demandeurs d’emploi, la procédure actuelle est aussi jugée peu satisfaisante par la direction de Pôle emploi. Car, comme le relate Le Figaro, il a été constaté que lors de leur premier rendez-vous, "l’entretien d’inscription et de diagnostic", les demandeurs d’emploi souhaiteraient surtout savoir quel sera le montant et la durée de leur indemnisation. Un point non abordé lors de ce rendez-vous, principalement consacré à l’accompagnement dans la recherche d’emploi. Résultat, le chômeur est peu attentif et le conseiller Pôle emploi a l’impression de perdre son temps.

>> LIRE AUSSI - Ces chômeurs qui veulent attaquer Pôle emploi en justice

pole emploi, entretien

Ce qui pourrait changer. La direction de Pôle emploi, que le gouvernement vient de renouveler pour trois ans, aurait donc décidé d’initier du changement, d’autant qu’elle va renégocier la convention tripartite entre l’Etat, l’Unedic et Pole emploi qui fixera les grandes orientations pour 2015–2017.

Côté Pôle emploi, l’idée serait d’officialiser la spécialisation des agents qui a parfois déjà cours. En clair, des agents seraient spécialisés dans le calcul et le versement des indemnités chômage, d’autres dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi, et un autre groupe dans la prospection auprès des entreprises pour trouver des postes à pourvoir.

Côté demandeur d’emploi, son entretien initial serait découpé en deux parties : un premier rendez-vous pour régler la question des allocations, un second pour se concentrer sur la recherche d’emploi. En outre, pour ceux qui sont les moins éloignés du monde du travail et les plus autonomes, Pôle emploi envisage de proposer un service en ligne pour qu’ils puissent faire une partie de leurs démarches en ligne.

>> LIRE AUSSI - Pôle emploi a détecté 89 millions d'euros de fraude en neuf mois