Les salariés du glacier carcassonnais Pilpa, qui ont obtenu l'annulation en justice du plan de fermeture de leur usine, se sont réjouis mardi d'une nouvelle "victoire", avec l'annonce par la direction d'un plan de production jusqu'au 30 juin.

"La direction nous a communiqué lundi en comité d'établissement un plan de charge jusqu'au 30 juin, qui est insuffisant, mais c'est une vraie victoire, car qui aurait cru il y a six mois qu'on travaillerait encore" a déclaré le secrétaire du CE Christophe Barbier (CGT), à l'issue d'une assemblée générale des 114 salariés de l'entreprise.

Ils étaient 123 en juillet dernier lorsque la fermeture de Pilpa avait été annoncée, neuf mois après son rachat par le groupe britannique R&R, appartenant au fonds d'investissement américain Oaktree Capital Management. Le groupe invoquait des "surcapacités" en France et la nécessité de réduire les coûts pour "sauvegarder" sa "compétitivité".