L’État est prêt à une participation "minoritaire" dans la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne, en Seine-Maritime, a affirmé mardi le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, affirmant notamment que la piste d'un repreneur libyen restait sérieuse.

Le ministre a assuré sur RTL que le gouvernement attendait "plusieurs offres" de candidats à la reprise du site, à quelques heures du délai pour le dépôt des dossiers auprès de l'administrateur judiciaire de Rouen (17H00). Lundi soir, Matignon a estimé "limitées" les chances de trouver un acheteur.

>> A lire aussi : Petroplus : l'Etat prépare les esprits