Selon des informations du Monde, aucun des dossiers présentés mardi soir pour la reprise de Petroplus n'a été retenus par les administrateurs judiciaires.

Mardi, la candidature de dernière minute de l'égyptien Arabiyya lel Istithmaraat avait pourtant été présentée par les salariés comme par le gouvernement comme une bonne solution pour l'avenir dus site de Petit-Couronne, en Seine-Maritime.

>> A LIRE AUSSI : Petroplus : "C'est pas gagné"