Ouverture du dimanche dans les gares : parution de l'arrêté au JO

  • A
  • A
Ouverture du dimanche dans les gares : parution de l'arrêté au JO
Gare du Nord à Paris. Image d'illustration.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Douze gares, dont six situées à Paris, sont concernées par l'arrêté publié jeudi.

L'arrêté autorisant l'ouverture dominicale des commerces de détail situés dans douze gares, dont six à Paris, a été publié jeudi au Journal officiel.

Quelles gares sont concernées ? Le nouvel article du code du Travail autorise les commerces de détail situés dans six gares implantées à Paris ainsi que dans les gares d'Avignon-TVG, Bordeaux Saint-Jean, Lyon Part-Dieu, Montpellier Saint-Roch, Marseille Saint-Charles et Nice Ville "à déroger au repos dominical des salariés dans les conditions définies".

Six nouvelles zones touristiques. La loi Macron, adoptée en août 2015, élargit les ouvertures dominicales des magasins situés dans les zones touristiques internationales (ZTI), les zones touristiques et les zones commerciales instituées par la loi Macron, ainsi que dans les gares concernées par cette loi. La SNCF s'est lancée depuis quelques années dans le développement du commerce dans les gares, à la fois pour les rendre plus vivantes, mais aussi pour bénéficier d'une source de revenus bienvenue pour financer leurs coûteuses rénovations.

Le gouvernement a publié dimanche plusieurs décrets officialisant la création dans six villes de province, dont les cités côtières Cannes, Deauville et Nice, de zones touristiques internationales (ZTI) dans lesquelles les magasins pourront ouvrir tous les dimanches et le soir jusque minuit. Sont également concernés Saint-Laurent-du-Var, Cagnes-sur-Mer et le centre commercial Val d'Europe situé à Serris, en Seine-et-Marne, près du parc d'attraction Disneyland.