Maria se dit sous la pression des syndicats mais refuse pour le moment d'arrêter le travail.