Numericable, premier "bad buzz" de 2014

  • A
  • A
Numericable, premier "bad buzz" de 2014
Partagez sur :

La campagne de Numericable provoque la polémique.

Humour ou pas... En matière de publicité, Numericable a frappé un grand coup, bien malgré lui. Les critiques pleuvent depuis lundi matin sur le fournisseur d'accès à Internet qui vient de lancer une campagne des plus discutables. Le slogan, percutant, se passe de commentaires : "téléchargez aussi vite que votre femme change d'avis". 

Tollé. Sur Twitter, la gent féminine notamment n'a que peu apprécié, même si certaines perçoivent un brin d'humour dans la provocation. 

Entre humour et indignation, les hommes sont aussi partagés.

Stratégie bien orchestrée. Numericable ouvre donc la série des bad buzz de l'année 2014. D'autant plus raté que la ministre du Droit des femmes Najat Vallaud-Belkacem défend précisément un projet de loi contre le sexisme sur Internet.