Moral en berne pour les Français

  • A
  • A
Moral en berne pour les Français
@ MAX PPP
Partagez sur :

EXCLU - Europe 1 publie son deuxième baromètre du "moral économique des Français".

Le moral est loin d’être au beau fixe. Europe 1 publie, mardi, son deuxième baromètre du "moral économique des Français", réalisé en partenariat avec Publicis Consultant et TNS Sofres. Et les nouvelles sont bien sombres : les Français sont de plus en plus pessimistes. Brice Teinturier, le directeur général adjoint de TNS Sofres parle même d'un "pessimisme qui imprègne la société française".

Près de 80% des sondés ne sont pas confiants dans l'amélioration économique du pays. "Ça nous montre que les annonces gouvernementales ne permettent absolument pas d’enrayer ce pessimisme", insiste Brice Teinturier.

L’euro, le "bouc-émissaire"

Une inquiétude renforcée par la méfiance envers l'euro : près de deux tiers des Français (62%) pensent que la monnaie unique européenne aggrave les effets de la crise. "Elle est mise au pilori, elle sert de bouc-émissaire", résume Brice Teinturier.

Car, "dans les faits l’euro a protégé les Français de l’inflation. Deuxièmement, il faut bien avoir en tête qu’une monnaie faible, c’est une monnaie favorable aux exportations", souligne Jean-Hervé Lorenzi, président du cercle des économistes.

Mais pour beaucoup de Français, difficile d'entendre ces arguments, car l'amalgame entre euro et Europe est souvent fait. Brice Teinturier rappelle que la monnaie unique reste attachée à son "pêché originel", c'est-à-dire l'impression de hausse des prix au moment de son introduction. Et la situation de certains pays de l'Union est désormais loin d'être rassurante. La crise grecque n'a certainement pas aidé les eurosceptiques à devenir plus confiants.

Chômage et déficit public

Autre baisse de confiance des Français, celle sur l’évolution du marché de l’emploi, survenue après l’annonce par l’Insee début juin d’un taux de chômage qui stagne à un niveau élevé. 86% des Français n’ont pas confiance en une amélioration dans ce domaine, tout comme celle dans la situation des déficits publics (86%).

Trois autres domaines inquiètent également : le financement des retraites (85% de réponses pessimistes), le pouvoir d’achat (85%) et le niveau des prix (84%).

Le baromètre

Ce baromètre mesure désormais tous les mois la confiance des Français dans la situation économique en France, globalement via la création d’un Indice de Confiance Economique, et également de manière détaillée à travers plusieurs domaines (pouvoir d’achat, financement des retraites, emploi, compétitivité des entreprises, etc.)

En outre, tous les trois mois, le baromètre sert aussi de thermomètre pour mesurer le moral des salariés du privé, à travers 6 questions spécifiques. Enfin, une question d'actualité, liée à la situation économique nationale ou internationale, est également systématiquement posée en sus du baromètre.

REAGISSEZ - Et vous, avez-vous confiance en l’avenir économique de la France et de la zone euro ?