Marks and Spencer: le CE promet des "actions judiciaires" pour défendre les emplois

  • A
  • A
Marks and Spencer: le CE promet des "actions judiciaires" pour défendre les emplois
Le comité d'entreprise de Marks and Spencer compte lancer très prochainement plusieurs actions judiciaires.@ GREG BAKER / AFP
Partagez sur :

Le comité d'entreprise de Marks and Spencer compte bien sauver le plus d'emplois possible après l'annonce de la fermeture de sept magasins de l'enseigne en France.

Le comité d'entreprise de Marks and Spencer a annoncé mercredi qu'il comptait "lancer très prochainement plusieurs actions judiciaires" pour "défendre les emplois" menacés par l'annonce de la fermeture de sept magasins de l'enseigne en France. "Les élus du comité d'entreprise sont déterminés à tout mettre en oeuvre pour défendre les emplois et les droits de tous les salariés de l'entreprise", ont-ils écrit dans un communiqué.

Plusieurs actions judiciaires à venir. A cette fin, ils ont "d'ores et déjà décidé de missionner un cabinet d'expertise comptable et de solliciter Maître Fiodor Rilov en tant qu'avocat dans le but de lancer très prochainement plusieurs actions judiciaires". Marks and Spencer a annoncé la semaine dernière la fermeture de plus d'une centaine de magasins dans le monde, dont sept en France, qui emploient à eux seuls plus de 500 personnes, cinq ans à peine après son retour dans l'Hexagone.

"Aucune justification économique". Le CE juge "inacceptable" la décision du groupe et indique l'avoir informé mercredi, lors d'une réunion avec la direction, qu'il avait "la ferme intention de démontrer que cette restructuration n'a aucune justification économique". "En effet, la suppression de plus de 500 emplois en France a pour seul objectif d'augmenter les profits dans un groupe qui en fait déjà beaucoup", ont accusé les élus.