Loi Travail : "si rien ne bouge", le Medef suspendra la négociation sur l'assurance chômage

  • A
  • A
Loi Travail : "si rien ne bouge", le Medef suspendra la négociation sur l'assurance chômage
Pierre Gattaz. Image d'illustration.@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Le patron du Medef a interpellé les députés qui se penchent sur le projet de loi Travail jusqu'en mai.

Le président du Medef Pierre Gattaz a menacé mardi de "demander la suspension des négociations d'assurance chômage", si "rien ne bouge" d'ici la fin de l'examen du projet de loi Travail à l'Assemblée nationale mi-mai.

"Si rien ne bouge dans les trois semaines", le Medef "en tirera toutes les conséquences", a déclaré Pierre Gattaz lors de sa conférence de presse mensuelle. "Nous demanderons sans doute la suspension des négociations d'assurance chômage", a-t-il ajouté.

Le 16 mars dernier, le patron du Medef avait déjà demandé au gouvernement de revenir au "texte initial" de la loi Travail. "Mon combat, c'est de dire aux députés de gauche et de droite : ramenez cette loi à sa version initiale, et votez-la, pour le pays ! Nous aurons ainsi une chance de provoquer ce déclic en faveur de l'emploi", avait expliqué dans une interview Pierre Gattaz.

>> Plus d'infos à suivre