Loi Travail : Manuel Valls "veut rassurer" les routiers

  • A
  • A
Loi Travail : Manuel Valls "veut rassurer" les routiers
@ AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre a affirmé aux routiers que la loi Travail n'avait pas de "conséquences" sur leur rémunération et le paiement de leurs heures supplémentaires.

Manuel Valls a voulu "rassurer" jeudi les chauffeurs routiers et affirmé que le projet de loi travail n'avait pas de "conséquences" sur leur rémunération et le paiement de leurs heures supplémentaires. Il a également affiché une certaine fermeté, se disant prêt à faire lever les barrages visant les ports, raffineries et aéroports par les forces de l'ordre. 

Valls critique la CGT et FO. "Moi je veux rassurer les conducteurs [...] il n'y a pas de conséquences sur la rémunération des routiers", a déclaré le Premier ministre sur RTL en accusant la CGT et FO, "qui sont minoritaires dans le transport routier", de vouloir "attiser les inquiétudes en faisant croire que la loi Travail mènerait à baisser la rémunération des heures supplémentaires des routiers" à "10% au lieu de 25%".

"Sauf accord de branche signé par une majorité des organisations syndicales, les heures de conduite supplémentaires des routiers resteront payées 25% de plus. Donc il n'y a aucune raison de s'inquiéter, donc il n'y a aucune raison de manifester, donc il n'y aucune raison de bloquer des raffineries, des ports, des aéroports", a-t-il ajouté.