Livret A : bientôt une nouvelle formule pour calculer le taux ?

  • A
  • A
Livret A : bientôt une nouvelle formule pour calculer le taux ?
La nouvelle formule du Livret A ne garantirait plus une rémunération supérieure de 0,25% à l'inflation.
Partagez sur :

Le ministère des Finances et la Banque de France préparent un nouveau mode de calcul du taux du livret A pour le rapprocher du niveau de l'inflation.

Bientôt de nouvelles règles pour calculer la rémunération des quelque 50 millions de Livrets A ouverts en France ? Une nouvelle formule doit être présentée "dans les jours qui viennent" par le ministère des Finances, selon les informations publiées par Les Echos lundi. Il s'agirait de l'aboutissement d'un projet de réforme engagé cet été par le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

Changement principal : la nouvelle formule ne garantirait plus une rémunération supérieure de 0,25% à l'inflation, comme c'est le cas actuellement. Le gouvernement entend ainsi se prémunir des risques d'une remontée de l'inflation, qui s'élève aujourd'hui à 0,4% sur un an, tandis que le livret A offre un taux historiquement bas de 0,75%. Une mesure qui vise aussi à répondre aux critiques de l'Union européenne, avec un livret A largement plus rémunérateur que le taux moyen des livrets fiscalisés (0,30% brut en Europe).

L'exécutif gardera la main. Cette formule doit également remplacer avec plus de fiabilité celle mise en place en 2008. Le taux du livret A est révisé deux fois par an, en janvier et en juillet, avec une formule de calcul qui prend en compte l'inflation et la moyenne des taux courts. Les pouvoirs publics s'en affranchissent régulièrement pour garantir l'épargne populaire, le livret A étant particulièrement utilisé par les ménages modestes. La réforme à venir devrait maintenir cette possibilité pour l'exécutif.