Little Marcel licencie les deux tiers de ses salariés

  • A
  • A
Little Marcel licencie les deux tiers de ses salariés
@ Capture d'écran littlemarcelstore.com
Partagez sur :

INFO E1 - La marque de vêtements, en redressement judiciaire judiciaire depuis cet été, procède à un important plan de réduction d’effectifs.

INFO EUROPE 1

Rien ne va plus pour Little Marcel. La marque de vêtements aux rayures multicolores, fondée dans le Gard, licencie 80 de ses 121 salariés, selon les informations d’Europe 1. L’entreprise, placée en redressement judiciaire depuis juillet dernier, a été autorisée par le tribunal de commerce de Nîmes à procéder aux licenciements pour motif économique des deux tiers de ses effectifs. La success story de Little Marcel, qui fête ses dix ans, a du plomb dans l’aile.

Des débuts prometteurs. En 2005, Eric Schieven et son épouse viennent de reprendre une petite boutique au Grau-du-Roi, dans le Gard. Le fondateur de Little Marcel dessine alors son propre débardeur, avec les fameuses rayures multicolores qui feront la réputation de la marque. Le succès est fulgurant : un an plus tard, Eric Schieven fait fabriquer 100.000 débardeurs. Les tee-shirts, maillots de bain et sacs de la marque commencent à envahir les plages du sud de la France.

D’importants investissements. Mais, fort de ce succès, le petit Little Marcel voit trop grand. Le groupe investit 5 millions d’euros dans un nouveau siège social à Aigues-Mortes. La marque ouvre également 30 magasins partout en France, pour un coût compris entre 300.000 et 500.000 euros par point de vente, selon le Figaro. Malgré une croissance du chiffre d’affaires de 17 à 30 millions d’euros entre 2011 et 2013, la situation financière de Little Marcel se dégrade progressivement. Autre coup dur : l’entreprise perd son procès contre Sonia Rykiel, qui l’accuse d’avoir plagié les rayures multicolores. Little Marcel est condamné, fin 2014, à verser une amende de 300.000 euros pour "des actes de concurrence déloyale et de parasitisme économique". Puis, ces derniers jours, 80 personnes ont reçu leur lettre de licenciement.

Un document que s'est procuré Europe 1 et qui confirme l'ampleur des suppressions d'emplois : 

12.11.Lettre licenciement Little Marcel.E1.1280.500

Une salariée : "je ne m’y attendais pas du tout." Une salariée, licenciée par l'entreprise, témoigne pour Europe 1. "Je m’y attendais pas du tout, je savais qu’il allait y avoir des licenciements. Mais ils auraient pu nous prévenir, pour ne pas nous retrouver devant le fait accompli. Ça me révolte, il y a des gens pour qui ca va être très compliqué de trouver du travail dans cette région", explique-t-elle. Little Marcel ne comptera désormais plus que 41 salariés, et gardera 15 boutiques sur 30 ainsi que son service de vente à domicile, développé ces derniers mois. La direction, contactée par Europe 1, ne souhaite pas s’exprimer pour le moment.