L'exécutif réfléchit à prolonger les bourses étudiantes

  • A
  • A
L'exécutif réfléchit à prolonger les bourses étudiantes
Des jeunes manifestent contre la loi El Khomri, mardi, avec une banderole "Jeunes & Précaires, fier-e-s & déter" (déterminés).@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Les bourses étudiantes seront prolongées après la fin des études, selon Les Echos, alors que les syndicats étudiants sont reçus mercredi au ministère de l’Education.

Le gouvernement, qui s'emploie à désamorcer la contestation des organisations de jeunesse opposées à la réforme du Code du travail, proposera que les jeunes diplômés entrant sur le marché du travail conservent temporairement leurs bourses, selon Les Echos

Les organisations de jeunesse reçues mercredi. La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, la ministre du Travail, Myriam El Khomri, et le ministre de la Jeunesse, Patrick Kanner, reçoivent mercredi les organisations étudiantes et lycéennes au lendemain d'une nouvelle journée de mobilisation où la participation a été faible

Quelles sont les mesures promises ? Le Premier ministre, Manuel Valls, a promis des mesures au terme de ces consultations : la prolongation des bourses après la fin des études serait actée, selon Les Echos à paraître mercredi. "Il s'agit du prolongement pendant quelques mois après la fin des études de la bourse universitaire - qui peut aller jusqu'à 530 euros par mois - que l'Unef a mis en tête de ses priorités. Une 'aide à la recherche du premier emploi' d'un montant équivalent serait accordée sous réserve d'une inscription à Pôle emploi", précise mardi le quotidien économique sur son site internet. "Les discussions portent sur le délai : entre 2 et 6 mois, sachant que 4 mois coûteraient 100 millions d'euros par an à l'Etat, selon l'agence de presse Reuters. Les bacheliers entrant sur le marché du travail pourraient aussi être concernés", ajoute-t-il.