Levée du blocage du dépôt pétrolier de Bastia

  • A
  • A
Levée du blocage du dépôt pétrolier de Bastia
Image d'illustration@ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

Le blocage du dépôt pétrolier de Lucciana, près de Bastia, qui approvisionne la Haute-Corse, a été levé vendredi et celui d'Ajaccio devrait intervenir dans la soirée, a indiqué la CGT.

Le blocage du dépôt de Lucciana près de Bastia en Corse a été levé. Celui d'Ajaccio devrait se dérouler vendredi soir. Ces deux dépôts étaient bloqués depuis jeudi matin pour protester contre le projet de loi El Khomri sur le travail.

Le dépôt de Lucciana, au Sud de Bastia, a été débloqué dans l'après-midi comme la quasi-totalité des dépots pétroliers sur le continent. En Corse-du-Sud, le dépôt du Vazzio, à Ajaccio, a été bloqué dans le cadre du mouvement national mais aussi en raison d'un conflit local entre le personnel et la direction. Des négociations ont été ouvertes vendredi à la préfecture d'Ajaccio pour débloquer ce conflit et le dépôt pourrait rouvrir dans la soirée.

Près de 30 stations en rupture de stock. Le mouvement n'a pas affecté la distribution des carburants en Haute-Corse, mais en Corse-du-Sud, près de la moitié des 59 stations-service sont en rupture de stock. Les préfectures ont appelé les automobilistes à limiter leur consommation et la vente d'essence et de gazole dans des récipients portables tels que des jerricanes est interdite.

"Mise en danger de l'économie insulaire". Les chambres de commerce et d'industrie des deux départements et celle des métiers de Corse-du-Sud ont dénoncé dans des communiqués ce mouvement de blocage organisé par la CGT et "la mise en danger de l'économie insulaire". La situation a été rendue délicate par l'arrivée de nombreux touristes dans l'île, ce qui a multiplié l'affluence dans les points de vente de carburants.

Les liaisons maritimes et aériennes n'ont pas été affectées par le blocage des approvisionnements.