Les ventes de voitures se portent mieux

  • A
  • A
Les ventes de voitures se portent mieux
Pour la première fois depuis octobre 2011, le nombre de voitures neuves immatriculées en France a augmenté.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les immatriculations en France ont augmenté en juillet, une première depuis près de deux ans.

Le chiffre. Pour la première fois depuis octobre 2011, le nombre de voitures neuves immatriculées en France a augmenté. Au mois de juillet, elles ont progressé de 0,9% en données brutes, selon les derniers chiffres publiés jeudi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). En juin, les immatriculations avaient encore chuté de 9% après une précédente dégringolade de 10,3% en mai.

A noter toutefois que, le mois de juillet 2013 ayant compté un jour ouvrable de plus que juillet 2012, l'évolution est une baisse de 3,5% à nombre de jours ouvrables comparables. Ce qui représente tout de même une amélioration par rapport aux précédents mois.

Ce que cela signifie. Ces bons chiffres laissent-ils entrevoir les signes d'un reprise sur ce marché frappé de plein fouet pas la crise ? Les professionnels ne s'y risquent pas encore mais espèrent y voir la fin d'un long tunnel de près de deux ans. "On voit que la chute vertigineuse du marché français depuis le début de l'année s'est arrêtée", estime François Roudier, porte-parole du CCFA, qui se félicite de cette "bonne nouvelle" au micro d'Europe 1.

Les Français en profitent. Et surprise, cette embellie profite surtout aux constructeurs français, qui voient leurs ventes progresser de 2,5% en juillet, contre un recul de 7,1% en juin. Celles de Renault augmentent de 4,7%, dont 6,1% pour la marque low-cost Dacia. Pour PSA, la hausse est plus modérée (0,9%) et portée uniquement par les véhicules de marque Peugeot (+4,6%) alors que les ventes de Citroën diminuent de 3,2%. "On l'explique par l'arrivée des nouveaux modèles : Renault Captur, Peugeot 2008, C4 Picasso. Ces modèles ont des nouveaux looks et ont intéressé les Français", souligne François Roudier. "Cela conforte leur stratégie de développement de nouveaux produits assez originaux."

>> LIRE AUSSI : PSA éponge ses pertes

Les marques étrangères, elles, limitent leur recul. Après une chute de 11,4% en juin, leurs ventes ne reculent plus "que" de 1%. Le groupe japonais Toyota tire cependant son épingle du jeu (+23,5%), suivi de l'italien Fiat (+12,5%), de l'américain GM (+5,9%) et du coréen Hyundai (+3,5%). A l'inverse, l'américain Ford continue de patiner  (-10,8%), tout comme les Allemands Volkswagen (-8,6%) et Mercedes (-5,9%).

>> LIRE AUSSI : Automobile : les marques se démarquent