Les trains entre Paris et Bordeaux circulent normalement

  • A
  • A
Les trains entre Paris et Bordeaux circulent normalement
Partagez sur :

Le trafic entre Bordeaux et Paris, interrompu mercredi après un accident, est rétabli totalement. Pour les passagers en souffrance, la SNCF avait mis en place jeudi des rames supplémentaires qui sont en fait restées vides car les voyageurs avaient pris d'autres dispositions pour ne pas rater le long week-end de l'Ascension.

Une rame de 700 personnes occupée par une vingtaine de voyageurs tout au plus : c'est la scène paradoxale constatée jeudi matin à la gare Montparnasse.Pour les passagers en souffrance après le blocage mercredi de la ligne Paris-Bordeaux, la SNCF avait mis en place des rames supplémentaires. Voiture, avion ou train via La Rochelle : les voyageurs retardés ont visiblement pris d'autres dispositions pour ne pas rater le début du long week-end de l'Ascension.

Côté billets, tous les titres de transport à destination du Sud-Ouest datés de mercredi restent valables pour la journée de jeudi. Les billets non-échangeables, comme les Prem’s, sont également concernés. Les voyageurs qui le souhaitent peuvent cependant demander un remboursement intégral s’ils préfèrent renoncer à se déplacer en train. Les clients peuvent s'informer sur le site www.sncf.com ou au 3635.

Les agents de la SNCF ont travaillé toute la nuit de mercredi à jeudi pour dégager les deux voies de la ligne Paris-Bordeaux. A l’origine de cet incident, un accident entre deux trains de marchandises dans la nuit de mardi à mercredi. Un train de fret de la compagnie ECR, fiiale de la Deustche Bahn, transportant des tractopelles a ainsi heurté un train de fret SNCF près de Charmant, en Charente. Le secrétaire d'Etat chargé des Transports Dominique Bussereau a demandé jeudi une enquête du Bureau enquête accident (BEA) pour déterminer les causes de l'accident.

Selon le syndicat Sud-Rail, la locomotive SNCF a été éventrée, un wagon a déraillé et le conducteur du train a eu le poignet cassé et a été hospitalisé. La SNCF indique, pour sa part, que sa responsabilité n'est pas engagée.

> Accident Paris-Bordeaux : Bussereau promet une enquête