Les soldes, pour quoi faire ?

  • A
  • A
Les soldes, pour quoi faire ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les magasins et les clients ont-ils raison de se préparer pour un marathon d'un mois ?

Soldes. C'est le mot magique que les fashionistas attendent deux fois par an. Un mois pour renouveler sa garde-robe à moindre coût. Mais entre promotions, soldes flottants, fins de série et autres ventes privées sur internet, les consommateurs ont-ils encore raison d'attendre les soldes impatiemment ?

Des ventes privées avant les soldes

Pour beaucoup de clientes, la réponse est non. "Pratiquement toutes les marques font des ventes privées pendant une semaine, juste avant les soldes, avec des réductions de 40% sur pratiquement tout le magasin", explique Aurélie, une jeune femme de 26 ans accroc au shopping, à Europe1.fr. "Pendant les soldes, les réductions ne sont pas aussi fortes. Il faut souvent attendre la deuxième démarque et là, je ne trouve jamais ma taille", ajoute-t-elle.

Caroline, une bloggeuse mode, ne voit plus dans les soldes "le truc complètement fou" des dernières années. Mais comme elle n'a "jamais le temps d'aller aux ventes privées", les soldes restent une période importante. "En plus, c'est plus pratique, je peux y aller avant de partir travailler", raconte-t-elle à Europe1.fr. Autre avantage aux soldes : "on y trouve les collections actuelles, alors que dans les ventes privées, ce sont de vieux modèles", précise la jeune femme avertie.

Une période nécessaire aux commerçants

Les professionnels eux défendent ardemment cette période de rabais. "Il ne faut pas confondre soldes et promotions", distingue Jean-Marc Génis, président de la Fédération des enseignes de l'habillement. "Les soldes répondent à une logique économique : on change de saison et de mode, les boutiques doivent se débarrasser des invendus. C'est une nécessité pour les commerçants et pour les clients, c'est l'occasion de faire des bonnes affaires", argumente-t-il à Europe1.fr.

Et Pour Evelyne Chaballier, directrice des études économiques et prospectives à l'Institut français de la mode, les magasins restent bien le lieux privilégiés des soldes. "Il n'y a pas de pic de ventes [sur internet] au moment des soldes. Là, on va plus en magasins", affirme-t-elle.

Malgré toutes ses réticences, Aurélie partira bien à la recherche de "la perle rare" en magasin. Et ce dès mercredi...

>> Quelles sont vos astuces pour faire les soldes ? Racontez-nous en laissant votre commentaire.