Les fraudes à la carte bancaire en baisse mais…

  • A
  • A
Les fraudes à la carte bancaire en baisse mais…
@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

CONSOMMATION - Malgré la baisse globale, les transactions faites à l'étranger restent le point noir avec un montant de fraude en augmentation de 15%.

C'est une baisse et c'est la première. Selon le rapport 2014 de l'Observatoire de la sécurité des cartes de paiement, le taux de fraude est en baisse pour la première fois. Le montant des délits en aussi en baisse, se félicite l'Observatoire, grâce à des dispositifs de sécurité plus performants. Mais les fraudes restent cependant plus élevés dans le domaine des paiements effectués à l'étranger, que dans celui des paiements chez le commerçant ou via internet.

234 millions d'euros quand même. Pour l'année 2014, le taux de fraude sur les transaction réalisées en France s'est établi à 0,043% au lieu de 0,046%, selon le rapport. Plus concrètement, la fraude concerne à l'arrondi 4 transactions sur 10.000. Autre sujet de satisfaction : le montant total de la fraude a aussi baissé, passant de 238,6 millions d'euros en 2013 à 234,6 millions d'euros en 2014.

Dispositif d'authentification. Les paiements via internet, téléphone ou internet est lui aussi en recul. "Cette baisse a été rendue possible en particulier par un recours accru à la sécurisation des transactions par authentification renforcée, favorisé par un meilleur taux d'équipement des e-commerçants", explique l'Observatoire dans son rapport qui cite pour exemple, "le 3-D Secure".

Payer sans contact ? Moins risqué que retirer à un distributeur. Pour la première fois, l'Observatoire a évalué les fraudes liées aux cartes de paiement sans contact. Son taux de fraude est comparable à celui relevé chez les commerçants avec des cartes à code (0,015%). Le consommateur court même plus de risque de se faire arnaquer à une distributeur de billets (0,034%).

L'Observatoire se veut en tout cas rassurant sur ce nouveau mode de paiement. "La technologie sans contact elle-même n'a pas à ce jour présenté de faille exploitable pour les fraudeurs", rappelle-t-il. Les fraudes recensées "ont pour origine presque exclusive le vol ou la perte de la carte". De quoi rassurer les sceptiques.

Pas de recul des fraudes à l'étranger. Si dans l'Hexagone, la fraude recule, ce n'est pas le cas si on se penche sur le taux incluant les fraudes subies à l'étranger par les porteurs de cartes émises en France. Il reste en effet stable, à 0,069%. Mais une inquiétude vient du fait que le montant de la fraude y est en augmentation : 395 millions d'euros au lieu de 376 millions d'euros en 2013.


Comment savoir si mon paiement en ligne est sécurisé ? Lors d'un achat sur internet, vous devez toujours vérifier, au moment où vous êtes sur la page de paiement, si le début de l'adresse contient un "HTTPS" au lieu du traditionnel "HTTP". Il est le signe que la page est, en quelque sorte, cryptée afin d'éviter le vol de vos données. À défaut, un dessin de cadenas apparaît. Les banques françaises proposent aussi un service qui vous permet de vous faire identifier à chaque paiement, le 3-D Secure. Il suffit de le faire activer pour que, à chaque achat en ligne, un code de validation vous soit envoyé par SMS ou alors que le site vous demande des informations complémentaires (votre date de naissance par exemple). Deux autres petits conseils parer aux arnaques : vérifier vos comptes régulièrement afin de détecter les transactions inhabituelles au plus vite et ne permettez jamais aux e-commerçants de garder en mémoire vos données bancaires.