Vacances : les Chinois boostent le tourisme à Paris

  • A
  • A
Vacances : les Chinois boostent le tourisme à Paris
Partagez sur :

Les Français aussi ont redécouvert cette année les vacances à Paris et en Ile-de-France.

Les clientèles française et chinoise ont boosté la fréquentation touristique en région parisienne lors du premier semestre, selon un bilan du Comité régional du tourisme (CRT) Paris Ile-de-France publié jeudi. Précisions.

Boom de la clientèle chinoise.La hausse de la clientèle chinoise est la plus spectaculaire (+48,9%). "Les touristes chinois n'auront jamais été aussi nombreux que cette année qui s'achemine vers une année record. La baisse du yuan ne se fait pas à ce stade sentir, en revanche l'attribution en 48h des visas joue pleinement en faveur de notre destination", précise François Navarro, directeur général du CRT Paris Ile-de-France.

La France soigne particulièrement les touristes chinois (Chaque année près d'1,5 million de Chinois viennent en France) : chacun dépense en moyenne 1.300 euros. En 2014, le Comité régional de tourisme d’Ile-de-France a mené des formations d'accueil des touristes chinois auprès des taxis, des musées, de tous les personnels d'accueil.

Destination shopping incontournable pour les touristes chinois, les grands magasins du boulevard Haussmann à Paris chouchoutent cette clientèle. Ainsi, au premier étage, il y a un comptoir chinois, avec des agents bilingues, qui accueillent les touristes chinois.

Beaucoup moins de Russes et de Japonais. Globalement, la clientèle internationale est stable par rapport au premier semestre 2014. Par pays, les clientèles espagnole et britannique sont en hausse de 5,2% et 2,2% respectivement, quand les clientèles italienne, néerlandaise et allemande chutent respectivement de 12,7%, 7,2% et 4,2%. La clientèle russe plonge elle de 39%, de même que la clientèle japonaise (-21,2%) du fait de la situation économique et de la dépréciation des monnaies dans ces deux pays.

Les Français redécouvrent Paris. "La situation au Maghreb et la crise économique ont incité les Français à redécouvrir les vacances à Paris Ile-de-France, ce qu'ils ont fait en nombre cette année", a commenté François Navarro. La clientèle française est ainsi en hausse de 2,9% par rapport à l'an dernier.

Malgré une baisse de l'activité en janvier à Paris et en Ile de France, du fait des attentats, tous ces chiffres sont représentatifs de la saison touristique dans l'Hexagone, Paris et sa région comptant pour "au moins un tiers" de la fréquentation totale, précise le Comité régional du tourisme.