Le wifi gratuit à La Poste, c'est pour bientôt

  • A
  • A
Le wifi gratuit à La Poste, c'est pour bientôt
Partagez sur :

Fini les attentes interminables au guichet, vous pourrez bientôt lire vos mails pour patienter.

La Poste qui continue de moderniser son image. Avant de récupérer un colis, il sera bientôt possible de surfer gratuitement sur internet. Quelque 750 bureaux de poste doivent être équipés de wifi. Le déploiement commence tout juste et doit durer jusqu'à la fin de l'année.

30 minutes de connexion wifi gratuite. De quoi passer le temps quand on fait la queue au guichet de La Poste. Le mode d’emploi est simple : pour se connecter, il faudra juste laisser une adresse email, et l'entreprise promet qu'elle n'enverra pas la moindre publicité. On pourra alors surfer, que ce soit pour consulter ses mails ou aller sur ses sites favoris.

"Établir une relation commerciale durable avec nos clients". Ce réseau wifi va être installé dans les bureaux de poste les plus fréquentés. Cela va coûter, au total, 450.000 euros. Un investissement très utile, selon Anne-Laure Bourn, la directrice générale du réseau La Poste, pour rendre les agences un peu plus modernes et donc plus attractives. "On a déjà beaucoup travaillé sur l’agencement intérieur de nos bureaux et on va continuer à le faire. Et il y a dans nombre de nos bureaux aujourd’hui des espaces sur lesquels les clients peuvent déposer des papiers, des tablettes, leur smartphone. Ca a un lien direct avec le business. Être plus attractif, c’est établir une relation commerciale durable avec nos clients", a-t-elle expliqué dimanche au micro d’Europe 1.

Les clients de La Poste privilégiés. Les bureaux de poste ne sont toutefois pas encore près de se transformer en cybercafés, car une demi-heure de connexion, ça passe vite. Mais ce sera beaucoup plus pour les clients qui utilisent une adresse email fournie par la Poste. Eux auront droit à deux heures de wifi. La stratégie de l'entreprise c'est donc aussi de gagner de nouveaux utilisateurs de ses services en ligne : des clients qui vont ensuite imprimer des timbres chez eux ou bien affranchir un colis depuis leur ordinateur.