Reprise de GM&S : le tribunal repousse sa décision à lundi

  • A
  • A
Reprise de GM&S : le tribunal repousse sa décision à lundi
Le sort des salariés de GM&S devrait être fixé lundi (photo d'archives). @ PASCAL LACHENAUD / AFP
Partagez sur :

"C'est un délai pour lever les clauses suspensives", a précisé le délégué CGT de l'équipementier. Une offre de reprise devrait être finalisée durant

Le tribunal de commerce de Poitiers a prolongé la période d'observation de l'équipementier en liquidation GM&S Industry, pour laisser le temps aux parties prenantes au dossier de finaliser une offre ferme de reprise, ont annoncé mercredi les délégués syndicaux. Il rendra sa décision le 24 juillet.

Quatre heures pour apporter des "notes en délibéré". Selon l'avocat, le tribunal se prononcera à 18 heures sur l'offre de reprise du numéro un français de l'emboutissage, GMD, seul candidat en lice. Les parties prenantes au dossier auront jusqu'à 14 heures pour apporter au tribunal leurs "notes en délibéré", soit les éléments complémentaires nécessaires à l'examen de l'offre de reprise, a-t-il ajouté. 

Des conditions non remplies. "C'est un délai pour lever les clauses suspensives", a précisé Jean-Marc Ducourtioux, délégué CGT GM&S. Le groupe GMD a proposé de reprendre 120 salariés sur les 270 que compte l'usine de La Souterraine, dans la Creuse. Il a toutefois accompagné son offre de plusieurs conditions suspensives, notamment la conclusion d'un bail sur les bâtiments hébergeant GM&S et l'obtention d'un financement de 15 millions d'euros en vue de la modernisation de l'usine. Ces conditions n'étaient pas remplies mardi.

Un nouveau délai ? Les salariés de l'équipementier espèrent que le tribunal repoussera encore sa décision sur la reprise à la fin du mois d'août pour éviter de recevoir les lettres de licenciement pendant l'été. L'État s'est, par ailleurs, engagé à payer les salaires jusqu'à la fin août, "quelle que soit l'issue des discussions et la décision du tribunal de commerce de Poitiers."