Le Qatar s’offre Dexia

  • A
  • A
Le Qatar s’offre Dexia
@ Reuters
Partagez sur :

Les Qataris vont racheter la filiale luxembourgeoise de la banque franco-belge.

Les investisseurs qataris sont décidemment insatiables. Après le rachat du PSG, des prises de participation dans Vinci et Veolia ou encore dans les banlieues françaises, les émirs ont jeté leur dévolu sur Dexia Luxembourg. Un groupe d'investisseurs du Qatar (Precision Capital) va acquérir 90% du capital de cette entité de la banque franco-belge en démantèlement. Le Grand Duché de Luxembourg doit prendre les 10% restants.

730 millions d'euros

Le prix de l'ensemble de la transaction sur la Dexia Banque Internationale à Luxembourg (BIL) s’élève à 730 millions d'euros, selon un communiqué publié mardi. Et comme le ministre luxembourgeois des Finances, Luc Frieden, l'avait annoncé en octobre, c'est bien un groupe d'investisseurs liés à la famille royale du Qatar qui souhaitait acquérir cette branche de Dexia.

Entité luxembourgeoise, Precision Capital représente les intérêts d'un investisseur de l'Etat du Qatar. Le Premier ministre qatari, Cheikh Hamad ben Jassim ben Jaber al Thani figure d'ailleurs parmi ses administrateurs.

En attente de l'approbation de Bruxelles

 Ils devront négocier avec les autres parties les derniers détails dans les semaines qui viennent. La transaction n'est de toute façon pas encore définitive puisqu'elle reste soumise à certaines approbations réglementaires. Les investisseurs devront également attendre l'autorisation de la Commission européenne, qui devrait rendre vraisemblablement sa décision mercredi.  

Le rachat de Dexia Luxembourg fait partie de l'opération de démantèlement du groupe, première banque victime de la crise de la dette en Europe.