Le prince Charles en guerre contre les écureuils gris

  • A
  • A
Le prince Charles en guerre contre les écureuils gris
Partagez sur :

L’héritier de la couronne britannique, en pointe sur les questions d’environnement, estime que cette espère vorace menace les arbres du Royaume-Uni.

Haro sur les écureuils gris. Grand défenseur de la nature et militant actif de la lutte contre le réchauffement climatique, le prince Charles s’est trouvé une nouvelle croisade : la défense de milliers d’arbres au Royaume-Uni. Ce qui passe forcément, selon lui, par l’élimination de cet écureuil originaire d’Amérique du Nord et introduit en Europe seulement au début du XXe siècle.

"Ils ont longtemps mis en colère les amateurs d’oiseaux dans les quartiers résidentiels et ont poussé les écureuils roux, endémiques, vers les parties les plus reculées du pays", raconte le journal britannique The Guardian. "Mais désormais, les écureuils gris ont atteint le niveau d’un potentiel ennemi mortel", ajoute le quotidien. Ils s’attaquent notamment aux feuillus, soit en abîmant l’écorce à la base de l’arbre, soit en s’en prenant à la cime d’arbre en croissance.

Pour donner l’alerte, le prince Charles a écrit une lettre à la Country Land and Business Association, qui regroupe des propriétaires terriens. Reste à passer à l’action. Une loi adoptée en 1981 en Grande-Bretagne interdit de relâcher dans la nature un écureuil gris qui a été capturé. Mais que faire pour ceux qui sont déjà présents ?

Le petit animal doit être "détruit de façon humaine", assure l’héritier de la couronne d’Angleterre sans donner plus de détails. La Country Land and Business Association reconnaît, de son côté, qu’il serait irréaliste de monter une armée "avec des types qui sortent pour éjecter les écureuils des arbres".