Le pouvoir d'achat des ménages en baisse

  • A
  • A
Le pouvoir d'achat des ménages en baisse
@ REUTERS
Partagez sur :

LE CHIFFRE - Le pouvoir d'achat des ménages français a reculé de 0,1% au 3e trimestre 2013. La consommation, elle, rebondit.

CROISSANCE. L'Insee a révisé mardi à la hausse le taux de croissance du produit intérieur brut au deuxième trimestre 2013, à 0,6% au lieu de 0,5%, et confirmé qu'il s'était replié de 0,1% au troisième trimestre. L'Insee a confirmé jeudi dernier qu'elle prévoyait un nouveau rebond de l'activité au dernier trimestre 2013, à +0,4%. Au total sur l'année, la croissance devrait être de 0,2%. 

>> A LIRE AUSSI : CROISSANCE - Il y aura bien une (petite) reprise en 2014

DETTE. Côté dette publique, la France fait mieux. Elle a légèrement diminué de 11,4 milliards d'euros entre le deuxième et le troisième trimestre 2013, pour s'établir à 1.900,8 milliards à fin septembre, soit 92,7% du produit intérieur brut (PIB), a annoncé l'Insee mardi.La dette brute française au sens des critères européens de Maastricht a ainsi reculé de 0,8 point par rapport à fin juin 2013, a précisé l'Institut national des statistiques et des études économiques.

>> A LIRE AUSSI : CHÔMAGE - La courbe ne s'inversera pas en 2014, selon l'Insee

CONSOMMATION. Outre les données macroéconomiques, l'Insee publie aussi mardi les chiffres de la consommation de biens par les ménages français. Les consommateurs ont mis à la main au portefeuille : la consommation a rebondi de 1,4% en novembre après un léger recul de 0,1% en octobre, a annoncé l'Insee qui précise que "cette hausse est principalement imputable au rebond des dépenses en énergie", qui ont fortement augmenté (+7,5%). Les dépenses en biens fabriqués poursuivent leur progression continue depuis juin, avec une hausse de 1,7% en novembre.

>> A LIRE AUSSI : DECEPTION - Nouveau recul du PIB au 3e trimestre

POUVOIR D'ACHAT. Enfin, le pouvoir d'achat des ménages français a reculé de 0,1% au troisième trimestre 2013, selon l'Insee. Sur le reste de l'année, le pouvoir d'achat du revenu disponible brut des ménages avait augmenté de 0,5% au deuxième trimestre et de 0,9% au premier trimestre, précise l'Insee.