Le patron du géant China Telecom visé dans une enquête pour corruption

  • A
  • A
Le patron du géant China Telecom visé dans une enquête pour corruption
@ AFP
Partagez sur :

 Selon le magazine chinois Caijing, spécialisé dans les affaires, Chang Xiaobing, 58 ans, a été "emmené". Cette disparition intervient à quelques jours d'une réunion importante de l'opérateur public.

Le gouvernement chinois a annoncé dimanche que le patron de China Telecom, un des trois principaux opérateurs de télécommunications de Chine, fait l'objet d'une enquête des autorités.On lui reproche de "graves violations de la discipline", un euphémisme couramment utilisé dans le pays dans les affaires de corruption.

Disparition avant une importante réunion. Selon un article du magazine chinois Caijing, spécialisé dans les affaires, Chang Xiaobing, 58 ans, a été "emmené", précisant que cette disparition est intervenue à quelques jours d'une réunion importante de l'opérateur public. Il est depuis injoignable sur son portable. L'enquête a été annoncée par un communiqué posté sur le site internet de la Commission centrale d'inspection disciplinaire, le gendarme du Parti communiste chinois.

Il est assez courant en Chine d'apprendre la disparition de responsables publics ou de dirigeants d'entreprises avant une annonce formelle des autorités. Le 11 décembre, le président du Club Med avait disparu de la même manière. Les autorités chinoises mènent une vaste campagne anti-corruption aussi bien dans les rangs du Parti communiste que dans les milieux d'affaires depuis l'arrivée au pouvoir du président Xi Jinping en 2013.