Le paquebot géant MSC Meraviglia a quitté Saint-Nazaire

  • A
  • A
Le paquebot géant MSC Meraviglia a quitté Saint-Nazaire
Le paquebot doit rejoindre le Havre samedi soir.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Le Meraviglia, long de 315 mètres, large de 43 mètres et haut de 65 mètres, pèse 171.598 tonnes et pourra accueillir jusqu'à 5.714 passagers.

Le paquebot Meraviglia, livré mercredi par le chantier naval STX France à l'armateur italo-suisse MSC Croisières en présence du président Emmanuel Macron, a quitté jeudi son berceau de Saint-Nazaire pour le port du Havre. Ce géant des mers, long de 315 mètres, large de 43 m et haut de 65 m, pesant 171.598 tonnes et qui pourra accueillir jusqu'à 5.714 passagers, est le plus gros navire jamais construit pour un armateur européen. Amarré dans le bassin C du chantier naval de Saint-Nazaire, le paquebot a commencé sa manœuvre vers 10h15, à marée haute et aidé de deux remorqueurs, avant de prendre le large environ une demi-heure plus tard. 

Au Havre samedi soir. Le Meraviglia - "merveille" en italien - doit rejoindre le port du Havre, où il sera baptisé samedi soir en présence du Premier ministre Édouard Philippe, ancien maire de la cité portuaire qui fête son 500e anniversaire. Mercredi, c'est en présence du chef de l'État qu'il a été officiellement remis à son propriétaire, l'armateur MSC Croisières, qui a fait construire à Saint-Nazaire l'intégralité de sa flotte, soit 13 navires avec le Meraviglia.

La cérémonie du changement de pavillon a été l'occasion pour la compagnie de confirmer au constructeur naval la commande de quatre paquebots "World Class" propulsés au gaz naturel liquéfié (GNL), livrables entre 2022 et 2026 et qui assurent un plan de charge pour neuf ans à STX France, en passe d'être repris par son concurrent italien Fincantieri.



2.600 personnes employées sur le chantier. Ce contrat de 4,5 milliards d'euros représente 37 millions d'heures de travail pour le chantier naval, qui emploie 2.600 personnes et fait travailler environ 5.000 employés d'entreprises sous-traitantes. Le Meraviglia est pour MSC le premier d'une série de onze nouveaux navires de croisière "nouvelle génération" - dont trois ont été commandés à Fincantieri en 2014 et sept à STX - devant entrer en service dans les dix prochaines années et permettre à la compagnie, leader en Europe, de tripler le nombre de passagers transportés. Après une croisière inaugurale au départ du Havre dimanche, le paquebot battant pavillon de Malte sera exploité en mer Méditerranée et aura pour ports d'attache Marseille, Gênes et Barcelone.