Le marché automobile français a progressé de 7,5% en mars

  • A
  • A
Le marché automobile français a progressé de 7,5% en mars
211.264 voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l'Hexagone le mois dernier
Partagez sur :

Le rythme de progression du marché automobile, à 7,5% en mars, est bien supérieur aux prévisions des constructeurs pour l'année 2016. 

Le marché automobile français a progressé de 7,5% en mars, un rythme légèrement inférieur à celui des deux premiers mois de 2016 mais encore bien supérieur aux prévisions des constructeurs pour l'année entière, selon les chiffres officiels publiés vendredi.

Renault au-dessus de la moyenne. Alors que 211.264 voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l'Hexagone le mois dernier, le groupe Renault a fait mieux que la moyenne avec une hausse de ses immatriculations de 12,3% par rapport à mars 2015, tandis que PSA Peugeot Citroën a calé, n'enregistrant que 2,8%, a précisé le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) dans un communiqué.

Moins bien pour Volkswagen. De son côté, le groupe Volkswagen, en butte depuis six mois au scandale des moteurs diesel truqués, s'est légèrement moins bien comporté que la tendance générale avec une progression de ses immatriculations de 6,6% en mars. Le marché automobile français a bouclé le premier trimestre sur une hausse de 8,2%, alors que constructeurs et experts s'étaient montrés prudents en début d'année pour l'ensemble de 2016, tablant sur une stabilité ou une faible progression.

En 2015, il s'était immatriculé 1,91 million de voitures particulières neuves en France, une progression de 6,8% par rapport à 2014 qui avait permis de tourner la page de la crise déclenchée en 2008.