Le fondateur d'Auchan : "20 Smic, aucun dirigeant ne devrait avoir plus que cela"

  • A
  • A
Le fondateur d'Auchan : "20 Smic, aucun dirigeant ne devrait avoir plus que cela"
Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan@ AFP
Partagez sur :

Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, sort de sa réserve dans une interview à "l'Obs" et réagit aux salaires exorbitants des patrons. 

Il a accepté de sortir de sa légendaire discrétion et les propos sont forts. Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan devenu milliardaire, se confie dans un entretien à "l'Obs" et livre ses recettes pour doper l'économie et créer 3 millions d'emplois. Parmi ses idées, plafonner le salaire des patrons

"C'est déjà beaucoup". "Dans ma famille, on a toujours préconisé que le salaire maximum soit de 20 smic (soit 350.000 euros brut par an) et on se tient à cette règle chez Auchan", explique-t-il. "Aucun dirigeant ne devrait avoir plus que cela. C'est déjà beaucoup", poursuit-il. 

"Une erreur de tir". Les salaires exorbitants des patrons sont de plus "une erreur de tir" pour Gérard Mulliez. Il développe: "en général, lorsque vous avez des patrons surpayés, ils surpayent aussi leurs subordonnés directs. Et qui voit sa rémunération limitée ? Le personnel de base. En plus, cette personne qui a beaucoup d'argent finit par ne pas comprendre celle qui n'en a pas". 

"Je voyage en seconde classe". Le fondateur d'Auchan n'hésite pas à vanter son propre exemple : "moi, je suis un radin de nature. Quand il y a une lumière allumée chez moi et que personne ne passe, je l'éteins". Avant de poursuivre : "je voyage en seconde classe, et jusqu'à la naissance de mon troisième enfant, avant d'acheter un terrain et d'y construire une maison, je faisais du camping chaque été dans le sud de la France".