Le FMI intègre le yuan chinois au club très fermé des monnaie de réserve

  • A
  • A
Le FMI intègre le yuan chinois au club très fermé des monnaie de réserve
@ STR/AFP
Partagez sur :

Le yuan chinois devrait faire son entrée lundi dans le club très fermé des principales monnaies de réserve internationale.

Le Fonds monétaire international a décidé lundi d'intégrer le yuan dans le panier de devises composant son unité de compte, les Droits de Tirage Spéciaux (DTS), a annoncé lundi sa directrice-générale Christine Lagarde.

Un club très fermé. Cette décision reflète notamment "les progrès accomplis par les autorités chinoises ces dernières années pour réformer leur système monétaire et financier", a souligné Mme Lagarde dans une déclaration au siège du FMI à Washington. La devise chinoise rejoindra ainsi le dollar, la livre, le yen et l'euro. Sur le plan des échanges commerciaux, la Chine est maintenant au 2e rang mondial en matière d'exportations, après l'Union européenne.

Plusieurs conditions réunies. Après ce feu vert, qui peut être assorti de conditions, le FMI prendra encore au moins neuf mois avant d'inclure concrètement la monnaie chinoise dans son unité de réserve, avait précisé l'institution cet été. Deux principales conditions à l'inclusion du yuan au sein du DTS semblent acquises: qu'il soit "plus largement utilisé" dans les transactions internationales et qu'il soit "librement utilisable". Ce dernier point n'est toutefois pas synonyme de totale convertibilité puisque la Chine exerce un contrôle des capitaux et que sa monnaie est encore accrochée au dollar même si en août dernier les autorités ont assoupli le mécanisme de change.