Le Falcon 5X, ce n'est pas qu'un "joujou"

  • A
  • A
Le Falcon 5X, ce n'est pas qu'un "joujou"
En attendant le Falcon 5X, voici le 7X.@ REUTERS
Partagez sur :

DÉCRYPTAGE- Le spécialiste Bernard Chabbert vous présente le nouvel étendard de l’aviation française.

L’INFO. Dassault Aviation a dévoilé lundi à Las Vegas le 5X, son nouveau Falcon. Un avion haut de gamme présenté comme le plus performant de sa catégorie et dont l'entrée en service est prévue pour 2017.

27.05 Bernard Chabbert Europe 1 930 620

>> Pourquoi s’intéresser à un avion dont les premiers modèles seront vendus environ 45 millions de dollars l’exemplaire ? Parce que c'est plus qu'un simple jet d’affaires pour milliardaires, analyse Bernard Chabbert, le consultant aéronautique d'Europe 1.

"En France, on ne se rend pas compte que c’est un business énorme". "Environ 15.000 jets d’affaires volent actuellement dans le monde et ce n’est pas que pour faire joujou : l’aviation d’affaires est avant tout un outil. Tous les ans, a donc lieu à Las Vegas un show et cela fait venir le monde entier. Il y a littéralement des hectares de stands dans le centre de convention. En France, on ne se rend pas compte que c’est un business énorme avec des industriels français qui sont quasiment les leaders mondiaux".

Premier atout du Falcon 5X : le confort. "Dassault dispose de la capacité à travailler très, très vite et c’est ce qu’ils ont fait en s’adaptant au marché. Il y a cinq ans, ils prévoyaient un avion de milieu de gamme. Ils ont finalement décidé de faire l’avion le plus confortable de tout le secteur, avec une hauteur de cabine record de 1,98 mètre".

Deuxième atout : le pilotage. "L’autre point fort, c’est la maîtrise de trajectoire : Dassault a l’avantage d’être aussi un constructeur d’avions de combat, le Rafale en l’occurrence. Ils ont donc intégré des outils pour faciliter le pilotage, d’autant plus nécessaires que les jets d’affaires atterrissent souvent sur de petits aéroports. Ils ont également une aérodynamique extraordinaire et ça, c’est de la science pure".

avion jet privé falcon 7x dassault MAXPPP 930620

© MAXPPP

Le moteur "Silvercrest", la cerise sur le gâteau. "Dans l’avion, il y a une partie très importante et c’est une vraie nouveauté : le moteur baptisé Silvercrest et développé par Safran-Snecma. Ce dernier permet de consommer 15% de carburant en moins, il réduit les émissions de gaz de 50% et est plus silencieux. C’est tout simplement la première fois qu’on conçoit un moteur spécifiquement pour l’aviation d’affaires. Le total donne un avion qui représente un basculement, le premier d’une nouvelle génération de Falcon. Un business énorme et de belles perspectives d’emplois".