Le déficit public à 4,3% du PIB en 2013

  • A
  • A
Le déficit public à 4,3% du PIB en 2013
@ REUTERS
Partagez sur :

LE MAUVAIS CHIFFRE - Le gouvernement avait prévu un déficit limité à 4,1%. Il est de 4,3%.

L'info. Le déficit public de la France l'an dernier s'est établi à 4,3% du Produit intérieur brut, au-delà donc des 4,1% prévus par le gouvernement, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Une nouvelle mauvaise nouvelle pour François Hollande après des élections municipales catastrophiques pour la gauche.

06.03.Bandeau.Calculette.mathematique.e1default.930.240

Mieux qu'en 2012 mais moins bien que prévu. En 2012, le déficit public, qui prend en compte à la fois l'Etat central, les régimes de sécurité sociale et les collectivités locales, se montait à 4,8% du PIB. Paris a promis à ses partenaires européens de la ramener l'an prochain sous la barre de 3%, seuil maximal fixé par les traités européens, mais les responsables politiques français ont depuis plusieurs semaines renoncé à prononcer ce chiffre. Bruxelles a d'ores et déjà mis en doute la trajectoire budgétaire française.

Les dépenses ont pourtant été maîtrisées. Le déficit plus lourd que prévu l'an dernier est dû à de moindres recettes fiscales (45,9% du PIB, contre 46,3% prévu par le gouvernement) et non à un dérapage des dépenses, qui ont elles été maîtrisées (57,1% du PIB en 2013, contre 56,9% prévu par le gouvernement). Du côté de la dette, l'Insee annonce une hausse : 93,5% du PIB en 2013 (contre 93,4% prévus), contre 90,2% en 2012.

A lire aussi

IMPÔTS - Ce que pourrait décider François Hollande

INTERVIEW E1 - Moscovici : "redresser des déficits, c’est pas facile"

L'AUTRE DOSSIER - Le trou de la sécu un peu rebouché