Le déficit commercial de la France nettement supérieur aux prévisions du gouvernement

  • A
  • A
Le déficit commercial de la France nettement supérieur aux prévisions du gouvernement
Le gouvernement s'attendait à un déficit extérieur inférieur de 3 milliards aux chiffres annoncés aujourd'hui.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Le déficit commercial français s'est encore creusé en 2016. Il s'établit désormais à 48 milliards d'euros, trois milliards de plus que ce que prévoyait le gouvernement.

C'est pire que ce à quoi s'attendait le gouvernement. Le déficit commercial français s'est dégradé en 2016 pour s'établir à 48,1 milliards d'euros, nettement au-dessus de l'objectif du gouvernement fixé à 45,3 milliards, a indiqué mardi la direction générale des douanes.

Cette aggravation du déficit, qui avait atteint 45 milliards en 2015, est due à "un accroissement du déficit manufacturier supérieur à l'allègement de la facture énergétique", ont souligné les Douanes dans un communiqué. La baisse du prix du pétrole n'a donc pas compensé la dépendance extérieure de la France en matière industrielle.



Légère diminution des exportations. Les exportations ont diminué de 0,6% en 2016 après leur progression de 4% un an plus tôt, et ce malgré une nette reprise au dernier trimestre. Les ventes extérieures de produits intermédiaires et de produits agricoles sont responsables de cette baisse. Les importations ont stagné (+0,1% après +1,1%).

Les meilleurs résultats observés en décembre, qui sont notamment liés à l'aéronautique, n'ont pas pu redresser la balance après une année largement déficitaire, y compris dans ce secteur aéronautique qui avait peiné à exporter tout au long de l'année.