Allez-vous succomber au "click and collect" ?

  • A
  • A
Allez-vous succomber au "click and collect" ?
Le "click and collect" s’installe dans notre façon de consommer.@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

CONSO - Acheter le produit en ligne, le récupérer en magasin : cet alliage entre web et commerce physique séduit.

Vous achetez le produit sur internet, mais vous allez le chercher en magasin. Le "click and collect" s’installe dans notre façon de consommer. Selon une étude de l'Insee qu'Europe 1 a pu consulter, 72% des commerces français ont déjà mis en place ce système, qui permet au consommateur d'économiser les frais de port et le dispense d'attendre la livraison.

Le dispositif commence à faire ses preuves pour les entreprises. Selon diverses études, entre 20% et 50% des clients effectuent un achat  en plus quand ils viennent chercher en magasin leur produit commandé sur Internet. Le but est également de fidéliser la clientèle. Car le "click and collect" est moins anonyme qu'une simple commande en ligne, livrée dans un colis par la poste.

"Le meilleur du net et le meilleur du physique." "Le 'click and collect' relie le meilleur du commerce par internet et le meilleur de l'achat en magasin physique", analyse au micro d'Europe 1 Mike Hadjad, directeur markéting spécialisé dans le comportement du consommateur chez  Aurea. "Vous pouvez d'abord comparer vos produits et vos prix en ligne, puis vous allez pouvoir toucher votre produit en magasin, bénéficier des conseils du vendeur etc", renchérit le spécialiste.

Conséquence de ce succès, tous les secteurs s'y mettent : des fleuristes aux vendeurs de pièces détachées de voiture en passant par la parfumerie ou la vente de capsule de café. Une sorte de "contre-attaque" contre les sites de vente 100% en ligne.