Le chômage connaît sa plus forte hausse depuis deux ans

  • A
  • A
Le chômage connaît sa plus forte hausse depuis deux ans
@ .PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Après une baisse en septembre, le chômage de catégorie A a bondi de 1,2% en octobre. 

Après la baisse de septembre, c’est la douche froide en octobre. Le nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A a augmenté de 1,2% le mois dernier, ce qui représente 42.000 chômeurs de plus par rapport à septembre. C’est la plus forte hausse mensuelle depuis septembre 2013, où le nombre de chômeurs avait bondi de 50.600.

5,4 millions de chômeurs au total. Il y avait donc, fin octobre 2015, plus de 3,589 millions de personnes sans aucun emploi en France. Un chiffre en hausse de 3,7% sur un an. Au total, le nombre d’inscrits en catégories A, B et C, c’est-à-dire le nombre qui comprend les personnes en activité réduite, augmente de 13.100 sur un mois (+0,2 %). Il y avait donc, fin octobre, 5,4 millions de Français inscrits à Pôle emploi en France.

"Ces chiffres ne sont pas satisfaisants", a reconnu la ministre du Travail, Myriam El Khomri. Qui tente, toutefois, de dédramatiser : ces chiffres "doivent néanmoins être interprétés avec prudence car les résultats de ces derniers mois connaissent de fortes variations". En effet, après une stabilisation en juinune légère baisse en juilletune hausse en août, le chômage avait fortement diminué en septembre.

Stagnation chez les jeunes, forte hausse chez les autres. Il n’empêche, tous les voyants semblent dans le rouge cette fois-ci. Le chômage des jeunes a ainsi stagné en octobre, après une forte baisse en septembre (-2,6%). Le nombre de ceux âgés de 25 à 49 ans augmente de 1,4% celui des 50 ans ou plus s’accroît de 1,5 %, après des hausses de seulement 0,5% et 0,1% en septembre.

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus augmente de 0,4 % au mois d’octobre 2015 (+9,8 % sur un an), celui des inscrits depuis moins d’un an augmente de 0,2 % (+2,2% sur un an).