On boit désormais plus de café en dosettes que moulu

  • A
  • A
Partagez sur :

L'année 2016 devrait marquer un tournant sur le marché du café : les dosettes représenteront plus de ventes que le café moulu.

300.000 tonnes par an, c'est l'équivalent de la consommation de café en France. Ce marché, dix fois supérieur à celui du thé, est en pleine mutation. Le conditionnement du café évolue en effet au profit des dosettes depuis les années 2006-2007. Et alors que de plus en plus de Français se laissent séduire par les capsules, elles sont sur le point de dépasser le traditionnel café torréfié.

La grande distribution veut permettre le "tout dosette". Avec une hausse moyenne des ventes de capsules de 15% chaque année, la bascule semble désormais inévitable : d'ici la fin de l'année 2016, les capsules vont passer devant le café moulu que l'on achète au supermarché. Un changement d'habitudes que l'on constate également de plus en plus dans les magasins où les étalages de capsules n'en finissent pas de s'agrandir. Cette année, ils sont encore en hausse de 2 mètres. Surtout, les fabricants cherchent à convaincre tous les amateurs en proposant désormais des cafés "spécial petit déjeuner", moins corsés que les autres pour remplacer le traditionnel bol de café filtre du matin. "On essaie aujourd’hui de développer la dosette sur le petit déjeuner avec des offres XXL sur de nouvelles saveurs pour pousser les gens à arrêter la cafetière filtre et retourner à la dosette tout usage", explique Valérie Locci, de la société IRI, spécialiste de la grande distribution.

Des grands crus en dosette. Mêmes les plus réfractaires, les puristes du café ont fini par s'y mettre, tant les habitudes de consommation des Français ont changé. "Ce n'était pas évident comme démarche. La capsule peut être considérée comme une hérésie, ça coûte très cher, il y a beaucoup de matière perdue... Mais on a pensé que les gens qui ont des machines capsules avait aussi le droit d'avoir des beaux cafés", justifie Christophe Servell qui dirige Terres de Café, des magasins spécialisés dans les grands crus.

"C'est tellement répandu dans les foyers que l'on ne peut pas l'ignorer donc on a fait nos capsules", conclut-il. Les chiffres sont d'ailleurs spectaculaires : en 2012, Terres de Café avait vendu 200.000 capsules, cette année, il est certain de dépasser les 2 millions.