Le Cac 40 a payé 33 milliards d'impôts, c'est beaucoup ?

  • A
  • A
Le Cac 40 a payé 33 milliards d'impôts, c'est beaucoup ?
@ PEDRO ARMESTRE/AFP
Partagez sur :

AU SCANNER - - Les champions de l'indice français ont vu leurs impôts (dans le monde) augmenter de 1%. Mais…

Le trio de tête. Total, BNP Paribas et Crédit Agricole. Ces trois entreprises sont les plus gros contribuables du Cac 40, selon une enquête du PwC Société d'Avocats publiée jeudi par Les Echos. Le géant pétrolier arrive largement en tête, avec un peu plus de 7 milliards d'euros d'impôts sur les sociétés payés dans le monde, suivi par les deux banques, qui ont déboursé 2,64 et 2,47 milliards. Si l'on prend en compte le ratio bénéfices/imposition, le classement change : BNP est taxée à 85% de son résultat, Total à 67% et le cimentier Lafarge à 65%.

Au total, les champions français ont contribué aux budgets des Etats dans lesquels ils officient à hauteur de 33,6 milliards d'euros. Est-ce beaucoup ? Ca dépend de quel point de vue on se place…

Comparé à leurs bénéfices, c'est peu. Si l'on prend en compte la hausse des bénéfices des entreprises du Cac 40, le chiffre ne paraît pas énorme. Selon Les Echos, le montant total des impôts payés par les champions du Cac 40 est en hausse de seulement 1% depuis 2013… alors que leurs profits ont bondi de 23%, à plus de 62 milliards en 2014. A titre de comparaison, 33,6 milliards d'euros d'impôt, c'est 18% de moins que le montant des dividendes versés.

L'impôt n'est pas forcement lié aux bénéfices.Les Echos avancent plusieurs explications à ce grand écart. D'une part, le bénéfice peut augmenter en cas de cession d'actifs : Vinvendi qui vend SFR par exemple. Dans ce cas-là, le bénéfice augmente mais pas l'imposition, les plus-values étant exonérées.

En outre, les grands groupes s'endettent beaucoup et investissent dans la recherche, ce qui peut leur ouvrir le droit à des réductions d'impôt. Enfin, elles peuvent jouer avec les fiscalités des divers pays dans lesquels elles se trouvent. "Une entreprise 'maligne' peut ainsi localiser sa recherche dans l'Hexagone, développer ses marques en Italie et avoir des salles de marché en Belgique", détaille le quotidien économique.

Est-ce en France que les gros payent le plus d'impôt ? Reste une question : les champions du Cac 40 payent-ils leurs impôts en France ? Pas tous. Sur les 7 milliards d'impôt sur les sociétés payés par Total, par exemple, la France n'en touche pour le moment… aucun. Et pour cause : c'est à l'étranger que le pétrolier réalise des bénéfices. Au total, 30% du chiffre d'affaires des géants du Cac est réalisé à l'étranger. Ce qui n'empêche pas Total de payer par exemple 950 millions de taxes en tout genre dans l'Hexagone. Et il y a aussi quelques exceptions : BNP Paribas paye 2,2 milliards d'euros d'impôt sur les sociétés en France, sur un total de 2,6 milliards.

Au total, les grandes entreprises françaises restent toutefois moins taxées que les PME dans l'Hexagone : les grands groupes ont un taux d'imposition sur les sociétés de 26% contre 32% pour les petites et moyennes, qui ont moins de moyens pour investir, et donc pour être exonérées.