Le bel été des parcs d'attractions français

  • A
  • A
Le bel été des parcs d'attractions français
@ JOEL ROBINE/AFP
Partagez sur :

ZOOM - La fréquentation des parcs d’attraction est en hausse partout en France.

L’été 2015 est bien parti pour être un très bon cru pour les parcs d’attractions français, qui ont enregistré une fréquentation en hausse au cours des deux derniers mois. Une embellie dont tout le monde a profité, quel que soit le lieu d’implantation ou la taille du parc d’attraction, confirme le syndicat du secteur.

Une fréquentation en hausse pour tous. Les chiffres donnent le ton : le Futuroscope a enregistré une fréquentation en hausse de 20% en juillet et de 13% en août.  Mercredi dernier, le parc a même battu son record de l'année avec plus de 16.000 visiteurs sur une journée. Sans oublier les dépenses sur place (repas, souvenirs, etc.) en hausse de 3%.

Une tendance qu’on retrouve dans tous les parcs : au Puy du Fou, en Vendée, le nombre d’entrées a augmenté de 10% en juillet et de 8% en août. Les chiffres sont également positifs chez Disneyland Paris, qui n’a cependant pas souhaité fournir de données détaillées.

Les raisons de ce bon été. Elles sont nombreuses mais leur simultanéité a grandement joué en faveur des parcs d’attractions. Il y a d’abord la météo, qui fut très bonne dès le début du mois de juillet et a permis de lancer la saison sur les chapeaux de roue.

Il y a ensuite les tendances touristiques : les Français ont été bien moins nombreux à partir à l’étranger cet été. Résultat, ils ont multiplié les séjours dans l’Hexagone et ont davantage fréquenté les parcs d’attractions. Ce que confirme le patron du Futuroscope, qui assure que son parc a bénéficié des "petites vacances" de ceux qui ne prennent pas de longs congés et ont fait un saut de puce depuis leur domicile. Les Français ont donc été au rendez-vous mais aussi les étrangers, surtout les Britanniques qui ont gagné en pouvoir d’achat grâce à la hausse de la livre sterling par rapport à l’euro.

Enfin, les parcs bénéficient de leurs investissements pour proposer de nouvelles attractions. Ainsi, le Futuroscope estime que sa dernière offre, inspirée des "Lapins crétins", explique l’afflux de nouveaux visiteurs. Or le parc poitevin n’est pas le seul à avoir investi : le Puy du fou a lancé le spectacle Les amoureux de Verdun, tandis que Disneyland Paris a misé sur Ratatouille et la Reine des neiges (en attendant des attractions inspirées de la saga Star Wars ?). Preuve que le secteur est optimiste, de nouveaux parcs sont en train de voir le jour : la commune de Monteux, dans le Vaucluse, accueille depuis le 16 août un parc aquatique à thème baptisé Splashworld Provence.